Antagoniste


17 novembre 2011

Égalité En Vidéos Philosophie

La gauche aime beaucoup parler d’égalité.  Mais qu’est-ce que l’égalité ?  La gauche aurait-elle perverti la signification de ce mot ?


17 novembre 2011

Mondialisation et inégalités Économie En Chiffres International Mondialisation

La mauvaise répartition de la richesse est l’une des principales récriminations des indignes qui occupent nos villes et de nombreux indignes blâment la mondialisation pour cette situation.  À gauche, on n’hésite pas à parler de démondialisation, ici c’est le cas par exemple de Régis Labeaume, le Ken Livingstone québécois…

Mais la mondialisation est-elle responsable des écarts de richesse croissants ?

Voyons ce que dit une étude du Fond Monétaire Internationale qui s’est penchée sur les facteurs influençant l’indice GINI.  Je vous rappelle que cet indice mesure du degré d’inégalité dans la distribution des revenus. Ce coefficient est un nombre variant de 0 à 1, où 0 signifie l’égalité parfaite (tout le monde a le même revenu) et 1 signifie l’inégalité parfaite (une personne a tout le revenu, les autres n’ont rien).

Mondialisation

On peut voir que les écarts de richesse ont effectivement augmenté, mais le grand coupable n’est pas la mondialisation, mais plutôt les avancées technologiques !  La technologie est responsable à elle seule de près de 95% de l’augmentation des écarts de richesse.

Cette situation ne devrait surprendre personne, les systèmes éducatifs ont permis l’apparition d’une économie du savoir qui a donné à la main-d’oeuvre qualifiée un avantage indéniable sur le marché du travail: un ingénieur compétent est une denrée plus rare qu’un agriculteur, normale qu’il soit mieux payé.  C’est cet écart de compétence (skill-gap) qui explique l’augmentation des écarts de richesses, pas la mondialisation.

Au nom de l’égalité sociale, devrait-on restreindre l’accès à l’éducation et aux technologies ?

La situation est encore plus spectaculaire dans les pays en voie de développement.

Mondialisation

Dans les pays pauvres, la mondialisation n’a pas fait augmenter les écarts de richesse, elle a plutôt contribué à les réduire !  Encore une fois, le grand coupable est la spécialisation de la main-d’oeuvre associée aux progrès technologiques.

La gauche va-t-elle demander l’interdiction des iPhone et la fermeture de Apple pour lutter contre les inégalités sociales ?  Je ne devrais pas poser cette question, elle en est bien capable…

Fait important, cette étude montre aussi que malgré l’accroissement des inégalités, les pauvres se sont néanmoins enrichis de manière appréciable.

Source:
International Monetary Fund
Globalization and Inequality


17 novembre 2011

Obama, un président radioactif Élection 2012 États-Unis Revue de presse

Politico

Some Democrats refuse to back Obama
Politico

Sen. Joe Lieberman was treated like an outcast back in 2008 when he broke from the Senate Democratic Caucus and openly opposed Barack Obama’s bid for the White House.

This time around, there may be more Liebermans.

A number of moderate Democrats like Texas Rep. Henry Cuellar and liberals like Sen. Bernie Sanders are declining to give their unqualified support for the president, saying they’re either too focused on their own races or are calling on the White House to cater to their agendas before they will offer an endorsement. Some up for reelection in red states or in swing districts fear that even showing up on stage with Obama will give their opponents an image to seize upon — much as Democrats did in 2008 when they repeatedly flashed shots of Sen. John McCain hugging President George W. Bush.

So as the president faces the dual challenges of energizing his base while wooing moderates, some Democrats in Congress are keeping their distance, with the president’s approval rating hovering in the mid-40s — and even lower in states like West Virginia, where moderate Sen. Joe Manchin is up for reelection.