Tout comme Barack Obama, le président démocrate John F. Kennedy a lui aussi eu à faire face à une récession.  Quelles mesures fiscales ont été mises en place par son administration pour relancer l’économie et réduire le déficit ?  John F. Kennedy n’a pas décidé d’initier une guerre des classes, il a plutôt décidé de couper les impôts des particuliers et des corporations ! Une décision qui a permis de créer une ère de prospérité durable.

Je cède la parole à JFK pour qu’il puisse vous expliquer ce qui a motivé sa décision:

Si John F. Kennedy était toujours en politique aujourd’hui, il serait qualifié aujourd’hui d’idéologue et de méchant extrémiste du Tea Party.

En fait, JFK ne pourrait pas tenir un pareil discours aujourd’hui au sein du parti démocrate, il serait trop à droite pour être endossé par le parti de Barack Obama.

Voilà qui en dit long sur le virage radical qu’a pris le Parti Démocrate depuis quelques années, notamment avec Barack Obama. Ce qui était démocrate en 1962 est devenu républicain en 2011.