Antagoniste


30 septembre 2011

L’Histoire (et l’importance) du libre-échange Économie En Vidéos Philosophie

Sans contredit l’un des meilleurs vidéos traitant d’économie que j’ai pu visionner sur le net.  Le journaliste, écrivain et businessman Matt Ridley nous explique pourquoi le libre-échange entre individus (le méchant néo-libéralisme) a été essentiel au développement de notre espèce et de notre civilisation.

!!! À VOIR ABSOLUMENT !!!

Cette conférence de Matt Ridley reprend deux principes économiques fondamentaux:

Adam Smith: « The Division of Labor is Limited by the Extent of the Market »

Friedrich Hayek: « Knowledge is not concentrated among a few central authorities but is dispersed around society »

Quand on comprend ces deux principes, on sait tout ce qu’il y a à savoir à propos de l’économie !


30 septembre 2011

Les fonfons du MTQ: un sommet d’incompétence et d’inutilité Coup de gueule Économie Gauchistan Québec

Fonfon QuébécoisLe ministère des Transports du Québec compte 4 198 employés réguliers qui ont la charge de superviser 30 projets routiers.  Faites le calcul, ça représente 140 fonctionnaires par projets.

Or, cette semaine, Le Devoir nous dit que selon le rapport Duchesneau, les fonctionnaires qui travaillent pour le ministère des Transports du Québec sont tous des incompétents puisqu’ils sont incapables d’accomplir le travail pour lequel ils sont payés.

Bien sûr, malgré une moyenne de 140 fonctionnaires par projet, Le Devoir estime qu’il en fraudait encore plus.  Mais là n’est pas la question…  Si, comme le dit le rapport Duchesneau, les 4 198 fonfons du ministère des Transports n’ont pas les compétences requises pour mener à bien les 30 projets routiers, alors que font-ils durant leur journée de travail ?  Ils jouent au démineur ?

Si Jacques Duchesneau a raison et que les employés actuels du ministère des Transports n’ont pas les qualifications nécessaires pour faire leur travail, on attend quoi pour les foutre à la porte et les remplacer par des gens compétents ?  Le Devoir désire que le ministère des Transports embauche de nouveaux fonctionnaires,  moi je dis qu’avant de procéder à l’embauche de nouveaux employés, on devrait commencer par mettre dehors ceux qui ont été clairement identifiés comme étant incapables de s’acquitter de leurs tâches.


30 septembre 2011

Un pays qui fait faillite, ça veut dire quoi ? Économie Europe Récession

The Wall Street Journal

Roche Keeps Drugs From Strapped Greek Hospitals
The Wall Street Journal

Swiss drug giant Roche Holding AG has stopped delivering its drugs for cancer and other diseases to some state-funded hospitals in Greece that haven’t paid their bills, and may take similar steps elsewhere, a stark example of how the European debt crisis that has jolted global financial markets is having a direct effect on consumers.

There are hospitals « who haven’t paid their bills in three or four years, » Mr. Schwan said. « There comes a point where the business is not sustainable anymore. » Roche may need to adopt the same measures in Spain. Some state-funded hospitals in Portugal and Italy have also fallen far behind on payments

Roche isn’t the first pharmaceutical company to stop supplies to some Greek buyers. Denmark’s Novo Nordisk S/A last year stopped shipping certain brands of insulin after Greece said it would cut the prices by more than a quarter. The cutoff lasted a few weeks, until Greece agreed to less onerous price reductions. Novo Nordisk continued shipping low-cost generic insulin throughout, but it was sharply criticized by diabetes groups and others for halting supplies of the more expensive products.

Greek hospitals have large debts to many drug companies, according to the Hellenic Association of Pharmaceutical Companies, or SFEE. As of June 30 this year, Greek’s state-financed hospitals had paid for just 37% of the €1.9 billion ($2.62 billion) worth of drugs delivered by SFEE member companies in the 18 months to June, 2011, the organization said in a recent report.