Richesse États-UnisLa gauche déteste les méga-millionnaires parce que, toujours selon la gauche, les méga-millionnaires font leur argent en exploitant les pauvres.  Sans les méga-millionnaires la vie serait beaucoup plus simple puisque le prolétariat serait beaucoup plus riche…

Alors, la gauche doit adorer la récession que nous venons de traverser…

En 2007, avant le début de la récession, on comptait 18 394 Américains ayant un revenu imposable supérieur à 10 millions de dollars.  En 2009, suite au passage de la récession ce nombre est passé à 8 274, soit une diminution spectaculaire de 55%.

Mais ce n’est pas tout, avant le début de la récession, ces méga-millionnaires totalisaient des revenus imposables de 561 612 712 000 dollars.  En 2009, cette somme a fondu à 240 133 885 000 dollars, une baisse de 57%.

Donc, si l’on se fie à la logique des gauchistes, la récession a dû faire des merveilles pour les pauvres puisqu’elle a permis d’éradiquer plus de la moitié des méga-millionnaires ainsi que leur fortune…  Alors amis gauchistes, vous pouvez me montrer les pauvres qui ont profité de la récession, cette grande tueuse de méga-millionnaires ?

En passant, la disparition des méga-millionnaires a fait en sorte que le gouvernement américain a touché 57 053 634 000 dollars de moins en impôts.

IRS
SOI Tax Stats – Individual Statistical Tables by Size of Adjusted Gross Income