Antagoniste


21 août 2011

Pseudo science et anticapitalisme Économie En Vidéos Environnement

Voici pourquoi la secte des réchauffistes n’a pas raison et pourquoi son agenda représente une menace pour notre bien-être:


21 août 2011

L’agenda de la gauche: taxer et dépenser Économie États-Unis Gauchistan Hétu Watch

Porcherie gauchisteQuand Warren Buffet a proposé dans un article publié cette semaine de faire payer plus d’impôt aux millionnaires, c’était avec l’objectif de résoudre le problème d’endettement chronique aux États-Unis.

Mais si la gauche est d’accord avec Buffett sur le fait que l’on doive augmenter les impôts des riches, leurs objectifs sont loin d’être les mêmes.  Car pour la gauche, cette hausse de taxe ne doit pas servir à équilibrer le budget, mais à mettre en place de nouveaux programmes sociaux !

Donc, résumons le plan économique des gauchistes.  Non seulement il ne faut pas couper les dépenses du gouvernement, mais il faut les augmenter en taxant les riches.  Ce qui laisse seulement deux options: 1- soit la gauche ne veut absolument rien faire pour réduire les déficits et rembourser la dette; 2-soit la gauche s’imagine pouvoir assainir les finances publiques en taxant encore plus la classe moyenne…

Tout ceci illustre bien pourquoi les pays qui ont voulu retourner à l’équilibre budgétaire en taxant encore plus ont toujours échoué.  Pour chaque nouveau dollar qui entre dans les coffres du gouvernement, les politiciens ont la fâcheuse tendance à en dépenser 2 pour obtenir la faveur des électeurs.


21 août 2011

Destruction créatrice Économie États-Unis Europe Récession Revue de presse

National Post

Apple is worth as much as all EU banks
National Post

Technology company Apple is now worth as much as the 32 biggest euro zone banks.

That’s the stark result from a steep fall in the share price of banks including Spain’s Santander, France’s BNP Paribas, Germany’s Deutsche Bank and Italy’s Unicredit, compared to a steady rise in Apple’s valuation, according to Thomson Reuters data.

Earlier on Friday the DJ STOXX euro zone banks index fell 4%, valuing its 32 members at US$340-billion. That’s based on the market capitalization of their free-float shares, which for some French banks in particular is less than 100 percent.

The index has crashed by a third since the start of July, hammered by fears banks will lose billions from their holdings of euro zone government bonds and a failure of policymakers to stop a euro zone debt crisis from spreading.

In contrast, Apple’s market capitalization has soared to US$340-billion on the back of the success of innovative technology products like iPods, iPhones and iPads.