C’est officiel, le keynésianisme est mort.

Il est mort depuis que le pape de la grande Église keynésienne, Mgr Paul Krugman, a fait un fou de lui sur CNN:

Le tout débute avec un premier intervenant qui affirme que les dépenses publiques c’est bien, du moment qu’il n’y a pas de gaspillage comme ce fut le cas avec le Big Dig de Boston.

L’animateur Fareed Zakaria y va d’une affirmation complètement loufoque en affirmant que le gaspillage ce n’est pas vraiment important puisque selon le dogme keynésien, si l’on payait des gens pour creuser des trous et les remplir, on pourrait stimuler l’économie.

Mgr Paul Krugman, au lieu de relever cette incongruité, en rajoute une couche avec une affirmation encore plus stupide (ce qui n’est pas une mince affaire) en disant qu’on pourrait se sortir de la récession si les gouvernements dépensaient des deniers publics sans compter pour se préparer à entrer en guerre contre des martiens…

Si des guerres en Afghanistan, Irak et Libye n’ont su stimuler l’économie, il est évident qu’une guerre contre des martiens fera des merveilles !

Mgr Paul Krugman ne semble pas être assez brillant pour comprendre que les dépenses du gouvernement ne crént pas de croissance économique, elles ne font que prendre des ressources vers les secteurs productifs de l’économie pour les redistribuer vers des secteurs non-productifs.

Creating employment is a straight forward craft when the nation’s at war and there’s a draft. If every worker were staffed in the army and fleet we’d have full employment and nothing to eat.