Une petite fable qui s’appliquent à l’ensemble des pays occidentaux qui sont touchés par la crise de l’endettement…