Hier les journaux se sont passés le mot pour publier le même article dans la section du courrier des lecteurs… Le Devoir, La Presse et le Journal Métro ont diffusé un seul et même texte portant sur les pilleurs londoniens, qualifiant leurs actions (et je cite) d’émeutes de la dignité !

C’est ça la dignité ?

WOMAN 1: Everyone was just goin riot like madness. Chucking things, chucking bottles…

WOMAN 2: Breaking into stuff… It was madness!

WOMAN 1: It was good though, good fun

WOMAN 2: Of course it is!

BBC: So… you’re drinking a bottle of rose wine…

WOMAN 2: At half nine in the mornin!

WOMAN 1: yea, free alcohol!

BBC: Have you been drinking all night?

WOMAN 1: Yeah.

WOMAN 2: It’s the government’s fauwlt. I don’t know.

WOMAN 1: Conserva’ives.

WOMAN 2: Yeah. I forget who it is. I don’t know.

WOMAN 1: It’s not even a right. We’re showing the police we can do what we want.

BBC: These are, like, local people. I mean, why is it targeting local people and your own people?

WOMAN 1: It’s the rich people.

WOMAN 2: It’s the rich people, the people that got businesses, and that’s why all of this is happening, because of rich people. So we’re just showing the rich people we can do what we want.

La dignité selon la gauche: être saoul à 9h du matin pour ensuite piller, vandaliser et violenter le propriétaire d’un petit dépanneur… Elle est belle la gauche… Elle veut notre bien et elle va l’avoir… Après tout, j’imagine que ce sont les riches qui les forcent à boire à 9h du matin au lieu de se trouver un boulot ou d’aller à l’école.

Pour ceux qui veulent une opinion un peu plus mature, sérieuse et réfléchie, je vous suggère ce texte de Mathieu Bock-Côté (publié dans un magazine français…).