Antagoniste


7 août 2011

Les politiciens, tous les mêmes… Économie En Citations États-Unis

H. L. Mencken

Écrite durant la grande dépression (1933), une citation du journaliste et satirise Américain H. L. Mencken, alias « le sage de Baltimore », qui résume assez bien pourquoi les États-Unis ont été décotés cette semaine:

« There is, indeed, no genuine disposition among American public officials, or indeed among public officials anywhere, to reduce public expenses. As I have pointed out in this place a hundred times, they always try to lay on at least $2 every time they save $1. The saving gets brilliant headlines in the newspapers, but the new waste is disguised as a scheme to end the Depression, or even as a scheme to reduce taxes. This last dodge is now being worked again, and before our very eyes. »


7 août 2011

Big brother En Chiffres États-Unis

Statistiques à propos des mandats d’écoute électronique autorisés par le système judiciaire américain…

Big Brother

L’Administration Obama à réussi a faire pire que celle de Bush… Une performance difficilement justifiable quand on sait que la criminalité est à son plus bas États-Unis depuis 40 ans.

Quelques chiffres intéressants pour l’année 2010:

  • Le coût moyen d’une écoute électronique est de 50 085$.
  • Le nombre de personnes qui ont vu leurs conversations être interceptées est de 376 892 (moyenne de 118 par mandat).
  • Seulement 26% des écoutes électroniques ont produit des preuves incriminantes i.e. 278 800 personnes ont vainement perdu leur droit à la vie privée.

J’aurais bien aimé vous donner les chiffres pour le Canada, mais je n’ai rien trouvé.  En matière de transparence, nous devrions nous inspirer des Américains.

Source:
United States Courts
Wiretap Report


7 août 2011

La Chine se joint au Tea Party Chine Économie États-Unis Revue de presse

Los Angeles Times

China demands U.S. ‘live within its means’
Los Angeles Times

China called on the United States to « cure its addiction to debts » and « learn to live within its means » in a searing commentary published Saturday by the official New China News Agency in response to Standard & Poor’s historic downgrading of the U.S. government’s credit rating a day earlier.

China, the largest foreign holder of U.S. federal debt, blamed « short-sighted political wrangling in Washington » for creating the current financial morass that now threatens to undermine the global economy.

« China, the largest creditor of the world’s sole superpower, has every right now to demand the United States to address its structural debt problems and ensure the safety of China’s dollar assets, » the commentary said.

« If no substantial cuts were made to the U.S. gigantic military expenditure and bloated social welfare costs, the downgrade would prove to be only a prelude to more devastating credit rating cuts, which will further roil the global financial markets all along the way, » it continued.