Les médias aiment bien dire que la dernière récession qui a frappé les États-Unis est la pire depuis la Deuxième Guerre mondiale.  Ce n’est pas faux, mais quand on regarde les chiffres de plus près on réalise que certaines nuances doivent être apportées.

Tout d’abord, voici à quoi ont ressemblé les 12 premiers mois qui ont suivi les récessions depuis la Deuxième Guerre mondiale…

Récession

On peut constater que pour les 12 premiers mois, la récession actuelle (celle de 2008) n’a rien d’extraordinaire.  Toutes les récessions, sauf celle de 1970 et 1973, ont été marquées par une chute de l’emploi beaucoup plus drastique.  Autrement dit, la fameuse récession de 2008, durant sa première année, a été assez douce.

Maintenant, reprenons le premier graphique, mais faisons l’analyse sur une période de 42 mois au lieu de 12…

Récession

Si les 12 premiers mois de la récession de 2008 ont été sans histoire, les choses se gâtent sérieusement par la suite.  Car c’est seulement à partir du 15e mois que l’actuelle récession devient la pire depuis la Deuxième Guerre mondiale.

Mais que s’est-il passé à partir du 12e mois pour que l’économie américaine entame une descente infernale ?  Un événement sans importance…  Barack Obama est devenu président…

Mais je suis persuadé qu’il s’agit d’une simple coïncidence si la récession de 2008 est devenue la pire depuis la Deuxième Guerre mondiale uniquement quand Barack « Le Rouge » Obama est devenu président.

Source:
U.S. Bureau of Labor Statistics
Total Nonfarm Employment – CES0000000001