Politiciens Au TravailCette semaine, le gouvernement crypto-socialiste de Jean Charest a décidé d’assener un autre coup de poignard à l’économie québécoise en mettant en place un marché du carbone.

Voici comment le ministre de l’Environnement, Pierre Arcand, a justifié sa décision: « Le contribuable doit comprendre que pour les prochaines années, il y aura des efforts à faire. Nous essayons de ne pas être doctrinaires, d’être pragmatiques et prudents, mais il faut avancer. Est-ce que l’essence à bon marché, c’est quelque chose qui va exister dans le futur? Je ne le crois pas. »

Nous avons vraiment un gouvernement formidable.  Une journée il est choqué par les prix de l’essence et le lendemain on nous dit que l’essence n’est pas assez chère !  Et qu’importe si le Québec est déjà la province qui taxe le plus le carburant, on va traire une fois de plus les parias que sont devenus les automobilistes.

Mais les Québécois ne chialeront pas trop parce que c’est pour l’environnement.  Quand c’est pour sauver des ours polaires, les Québécois aiment bien descendre leur pantalon pour se faire sodomiser vigoureusement par leurs politiciens.  Et quand ce sera fini, ils en redemanderont, parce que les Québécois sont assez bonasses (des champions du monde) pour s’imaginer que les douleurs qu’ils s’infligent vont guérir la planète.

L’environnement n’est que prétexte bien commode que le gouvernement a trouvé pour nous taxer encore plus.  Tout comme l’ONU, les politiciens québécois doivent penser qu’il est possible de bien vivre avec un salaire de 10 000$/an.  Cette taxe sur le carbone sera sans doute utilisée tout aussi judicieusement que celle sur l’essence, qui a été créée à l’origine pour entretenir nos routes c.-à-d. elle va servir à engraisser le Léviathan qu’est devenu notre fonction publique.

Petit détail amusant pour terminer.  Voici les 2 manchettes produites par la presse canadienne suite à l’annonce de  Pierre « je veux votre bien pi j’vâ l’avouère » Arcand:

Nous vivons vraiment dans une province formidable !