SocialismeDans un reportage sur le Festival de Jazz de Montréal diffusé dans le Téléjournal du samedi 25 juin 2011, on a appris quelque chose de foutrement intéressant.

Parce que les conservateurs ont coupé les subventions du Festival de Jazz, cette année les organisateurs n’ont pas pu ouvrir les festivités en invitant une grosse vedette comme Stevie Wonder. Ils ont plutôt dû donner le micro à un jeune talent qui est encore peu connu au Québec (Ben l’Oncle Soul).

Vous avez bien lu: en coupant les subventions à la culture, on évite d’engraisser un artiste qui est déjà multimillionnaire et en plus on encourage un chanteur de la relève ! Qui dit mieux !