Au Québec et au Canada, nous avons été tellement contaminés par la pensée gauchiste, que les gens en sont venus à croire qu’il est devenu impossible de faire les choses autrement. Pourtant, ce qui est perçu comme une mesure capitaliste radicale ici est une chose parfaitement normale dans beaucoup de pays industrialisés. La série de billets « casser le modèle » s’intéressera à ces pays qui ont osé faire s’affranchir de leurs dogmes socialistes.

Régie des Rentes du QuébecSi je dis qu’il faut donner la possibilité aux gens de se dissocier de la Régie des Rentes du Québec pour qu’ils puissent investir eux-mêmes leur argent; les gauchistes vont probablement me traiter de dangereux idéologue, de radical, de droitiste sans coeur, d’utopiste, de réactionnaire, de dogmatiste, de brainwashé ou de sale capitaliste.

Pourtant, ce qui semble inconcevable ici est devenu la norme dans beaucoup de pays.

Voici une liste de pays  qui ont permis que leur citoyen se retire, totalement ou partiellement, de l’équivalent de leur Régie des Rentes:

  • Argentine, Australie, Bolivie, Bulgarie, Chili, Colombie, Costa-Rica, Croatie, Danemark, République Dominicaine, El Salvador, Estonie, Hong Kong, Hongrie, Italie, Kazakhstan, Kosovo, Kirghizistan, Lettonie, Mexique, Mongolie, Pérou, Pologne, Royaume-Uni, Singapour, Slovaquie, Suède, Uruguay

Ça fait beaucoup d’idéologues radicaux d’extrême-droite… Ce qui est perçu ici comme une mesure radicale est vue comme quelque chose de parfaitement normal ailleurs dans le monde !  Quand aurons-nous l’audace de casser le modèle pour suivre l’exemple tracé par d’autres pays ?

Source:
Center for Freedom and Prosperity
How Personal Savings Accounts Would Save Social Security