Tim Pawlenty n’est pas un politicien comme les autres…  il a du courage !

La fin de semaine dernière, Tim Pawlenty a annoncé officiellement qu’il briguera l’investiture républicaine en vue des élections de 2012.  Pour l’occasion, il s’est rendu en Iowa, l’un des États les plus agricoles des États-Unis, pour dire qu’il fallait arrêter de subventionner les agriculteurs.

Le lendemain, il s’est rendu en Floride, l’un des États avec le plus de retraités aux États-Unis, pour prononcer un discours dans lequel il a affirmé qu’il fallait réformer le régime de retraite (social security).  Il a conclu son allocution en disant: « What I know is this: There just can’t be any more sacred cows. »

Pour vous donner une idée, c’est comme si un politicien québécois s’était jeté dans l’arène politique en allant faire un discours dans la ville de Québec pour dire « votre Colisée c’est NON », pour ensuite se rendre sur le Plateau pour dire « les subventions aux artistes, c’est FINI ».

Ça prend un certain courage…