Antagoniste


25 mai 2011

Un politicien pas comme les autres… Économie Élection 2012 En Vidéos États-Unis

Tim Pawlenty n’est pas un politicien comme les autres…  il a du courage !

La fin de semaine dernière, Tim Pawlenty a annoncé officiellement qu’il briguera l’investiture républicaine en vue des élections de 2012.  Pour l’occasion, il s’est rendu en Iowa, l’un des États les plus agricoles des États-Unis, pour dire qu’il fallait arrêter de subventionner les agriculteurs.

Le lendemain, il s’est rendu en Floride, l’un des États avec le plus de retraités aux États-Unis, pour prononcer un discours dans lequel il a affirmé qu’il fallait réformer le régime de retraite (social security).  Il a conclu son allocution en disant: « What I know is this: There just can’t be any more sacred cows. »

Pour vous donner une idée, c’est comme si un politicien québécois s’était jeté dans l’arène politique en allant faire un discours dans la ville de Québec pour dire « votre Colisée c’est NON », pour ensuite se rendre sur le Plateau pour dire « les subventions aux artistes, c’est FINI ».

Ça prend un certain courage…


25 mai 2011

Des fonctionnaires qui font leurs boîtes ! Canada Économie Québec

Dehors le fonfon !Cette semaine, on a appris que l’Ontario allait foutre à la porte 3 400 fonctionnaires.  Attention, il ne s’agit pas de départs volontaires ou de coupures par attrition, mais de vraies mises à pied !  Des fonctionnaires à qui l’on va dire: « fais tes boîtes, tu ne rentres pas lundi. »

Les coupures mises de l’avant en Ontario représentent une réduction de l’appareil gouvernemental de 5%.  Si le gouvernement Charest décidait de mettre en application une mesure similaire, il devrait congédier 3 364 gratte-papiers.

Mais tout cela est purement hypothétique puisque nous savons tous que Charest n’a pas le courage nécessaire pour faire autre chose que la carpette devant les syndicats.


25 mai 2011

La paix est impossible avec le Hamas États-Unis Israël Palestine Revue de presse Terrorisme

Haaretz

Hamas: Obama will fail in forcing us to recognize Israel
Haaretz

Hamas condemned U.S. President Barack Obama’s speech to AIPAC on Sunday, saying it will not recognize Israel despite U.S. demands.

In his second Mideast speech, Obama reaffirmed U.S. support for Israel and called on the Gaza-rulers to recognize Israel’s right to exist, as well as free abducted Israel Defense Forces soldier Gilad Shalit. He also condemned the recent Fatah-Hamas reconciliation agreement.

Hamas spokesman Sami Abu Zuhri was quoted by Ma’an news agency as saying that Obama’s speech showed the U.S. government will continue « to support the occupation at the expense of the freedom of the Palestinian people. »

Moreover, Abu Zuhri emphasized that the U.S. « will fail » in forcing Hamas « to recognize the occupation. »

Hamas leader Ismail Radwan said that Obama gave in to the Israeli position at the expense of the Palestinian people and their rights. « It’s clear the Obama administration is working only to secure the safety of the Zionist entity… it’s clear the U.S. isn’t speaking about 1967 borders nor a Palestinian state, » Radwan said.

Sur le même sujet, je vous invite aussi à lire deux excellents billets de David Ouellette à propos du travail honteux de Radio-Canada relativement à la situation au Moyen-Orient: