Antagoniste


23 mai 2011

Un autre coup dur pour les keynésiens Économie États-Unis Gauchistan

Keynésianisme

Selon le dogme keynésien, en période de récession le gouvernement doit investir massivement pour relancer l’économie. Lors de la dernière crise, c’est la stratégie qui a été favorisée par l’Administration Obama.

Le bilan ?

Ce qu’on voit: aux États-Unis, le plan de relance a permis de créer 450 000 jobs dans le secteur public.

Ce qu’on ne voit pas: aux États-Unis, le plan de relance a éliminé 1 000 000 jobs dans le secteur privé.

Sources:
Ohio State University/ The University of Western Ontario
The American Recovery and Reinvestment Act: Public Sector Jobs Saved, Private Sector Jobs Forestalled


23 mai 2011

Enfer fiscal Canada Économie En Chiffres Québec

Voici comment a évolué le niveau de taxation* des ménages canadiens depuis 1961:

Fiscalité Canada
IPC: Indice des Prix à la Consommation

Fiscalité Canada
Besoins essentiels: logis, nourriture, vêtements

En 1961, les Canadiens consacraient en moyenne 33,5% de leurs revenus pour payer les taxes et impôts exigés par les différents paliers de gouvernement. En 2010, cette proportion est passée à 46,0%.

En 2010, l’impôt sur le revenu représente seulement 32,1% des revenus des gouvernements. Le reste, 67,9%, provient de la taxation.

En 1961, les Canadiens consacraient 56,5% de leurs revenus pour satisfaire à leurs besoins essentiels contre 33,5% pour payer les différentes taxes. En 2010, 34,0% du revenu était affecté aux besoins essentiels contre 46,0% qui s’est retrouvé dans les poches des gouvernements.

Les taxes représentent la dépense la plus élevée des ménages canadiens.

Voici comment se compare le taux d’imposition (on ne parle pas des taxes) du Québec aux autres provinces canadiennes:

Fiscalité Canada
Taux effectifs marginaux d’imposition: mesure l’impact de l’impôt sur le revenu fédéral et provincial qui se double de l’impact des réductions et des récupérations des crédits d’impôt et prestations fiscales en fonction du revenu lorsque le revenu augmente

N’en déplaise aux nationalo-socialistes prétendument efficaces, si le taux d’imposition des Québécois a beaucoup baissé depuis 1999 (-14,9%), le Québec reste tout de même la province la plus imposée du Canada.

*Inclus toutes les taxes à tous les niveaux de gouvernement

Sources:
Fraser Institute
The Canadian Consumer Tax Index, 2011

C.D. Howe Institute
Que sont devenus les taux effectifs marginaux d’imposition des Québécois?


23 mai 2011

L’Espagne vire à droite Économie Europe Revue de presse

Le Figaro

Espagne : lourde défaite des socialistes
Le Figaro

C’est une défaite historique pour le PSOE, le parti socialiste de José Luis Zapatero. Les socialistes au pouvoir en Espagne n’ont obtenu dimanche que 27,81% des voix contre 37,34% aux conservateurs du Parti populaire (PP), selon des résultats partiels portant sur 80% des bulletins dépouillés.

Cet écart de neuf points vient sanctionner les socialistes, au pouvoir depuis 2004 en Espagne, à moins d’un an d’élections législatives, et à un moment où le pays est plongé dans la crise économique et en proie depuis quelques jours à une rébellion sociale inédite.

A Madrid, les manifestants qui ont pris possession de la place de la Puerta del Sol au début de la semaine pour protester contre les retombées de la crise économique, ont décidé de poursuivre cette occupation «jusqu’à dimanche prochain au moins». Dans la soirée, une foule de plusieurs milliers de personnes a envahi la place, comme les jours précédents, autour du village de bâches bleues et de tentes devenu le coeur de la contestation.

Les socialistes perdent des bastions symboliques, comme Barcelone, qu’ils contrôlaient depuis 1979 et les premières élections de l’après-franquisme, où ils sont devancés par la coalition nationaliste conservatrice CiU. Ils sont également battus à Séville, la quatrième ville espagnole. La droite conserve sans surprise Madrid et Valence, la troisième ville du pays.