'Tu ne voleras pointAu début du mois de mai, l’OCDE a publié une étude montrant que les écarts entre les riches et les pauvres s’étaient accrus dans tous les pays industrialisés depuis le milieu des années 80.

Il va sans dire que le complexe socialo-journalistique québécois a sauté sur l’occasion pour nous casser les oreilles une fois de plus avec leur petit livre rouge…

Mais que dit cette étude ?

Pour le Canada, le revenu des pauvres a augmenté de 0,9% alors que celui des riches a augmenté de 1,6%.  Pour l’ensemble des pays membres de l’OCDE, les revenus des pauvres ont crû de 1,4% alors que celui des riches a fait un bond de 2,0%.  L’écart a effectivement augmenté, c’est indéniable.  Mais nos journaleux ont semblé passés à côté d’un point capital: ces 20 dernières années, le revenu des pauvres a augmenté !

Quand on y pense, cette oublie n’a rien de surprenant…

Si le revenu des pauvres de l’OCDE avait augmenté de 0,5% et celui des riches diminués de 0,5%, nos amis socialistes auraient probablement crié victoire.  Pourtant selon ce scénario le niveau d’enrichissement des pauvres est inférieur au 1,4% observé.

Voyez-vous, l’idéologie des socialistes c’est l’idéologie de la jalousie. Par conséquent, la gauche se fiche pas mal du sort des pauvres, ce qui compte c’est de punir les riches.