Antagoniste


18 mai 2011

Vive Wal-Mart, au diable les syndicats ! Économie En Vidéos États-Unis Gauchistan

La guerre contre Wal-Mart, une affaire de corporatisme syndicale:

Le prix Nobel de la stupidité revient à la dame dans la vidéo qui est contre l’arrivée de Wal-Mart, parce que ça pourrait encourager le vol à l’étalage chez les jeunes…  Une chance que le ridicule ne tue pas…


18 mai 2011

Le BS corporatif Canada Économie En Chiffres Gauchistan Québec

Quelle est la province la plus « accro » au BS corporatif ?

BS corporatif

Au début des années 80, on peut voir une baisse importante au Québec, mais depuis les années 90 la tendance est plutôt stable.  Dans le Reste du Canada, on peut voir une diminution progressive.  Au total, depuis 1981 le BS corporatif a diminué de 45,9% au Québec contre 66,8% dans le Reste du Canada.

Voici ce qu’on obtient lorsqu’on regarde les subventions totales par travailleurs:

BS corporatif

Depuis 1981, dans le Reste du Canada, les subventions/travailleur ont diminué de 1,1% alors qu’au Québec elles ont augmenté de… 46,4% !!!  Cela n’a pas empêché le Québec d’avoir le 5e pire taux d’emploi en 2008 (statistiques les plus récentes).

Voici la situation pour l’année 2008 dans chaque province:

BS corporatif

Pour l’année 2008, si le Québec avait subventionné son économie à la même hauteur que le Reste du Canada, un grand total de 4,2 milliards de dollars serait resté dans les coffres des gouvernements, ce qui représente une sommes de 1 091$ par travailleurs.

Source:
Statistique Canada
Tableau 384-0010, 384-0001 & 282-0002


18 mai 2011

Vive le réchauffement climatique ! Économie Environnement Europe Revue de presse

The Washington Post

As Clinton works against global warming in Greenland, some there don’t mind it
The Washington Post

Few places on Earth have seen starker changes in weather than this icebound island straddling the Arctic Circle. With that in mind, America’s top diplomat arrived here this week intent on calling attention to the perils of climate change.

The problem was that Greenlanders aren’t exactly complaining.

In fact, as Secretary of State of Hillary Rodham Clinton toured snow-covered fjords on Thursday, there were awkward reminders of Greenland’s embrace of the rise in temperatures that began two decades ago. Rather than questioning global warming, many of this island’s 60,000 inhabitants seem to be racing to cash in.

The tiny capital of Nuuk is bracing for record numbers of visitors this year; the retreating sea ice means a longer tourist season and more cruise ships from the United States. Hunters are boasting of more and bigger caribou, and the annual cod migration is starting earlier and lasting longer.

In the far south, farmers are trying their hand at an exotic form of agriculture: growing vegetables.