Longtemps, la région de Québec a été la championne canadienne du bas taux de chômage, mais depuis quelques mois, les choses semblent se dégrader à vitesse grand « v »…

Chômage Labeaume

Lorsque Régis Labeaume a pris les rênes de la Ville de Québec à la fin de l’année 2007, la tendance baissière du taux de chômage, qui s’était amorcée à la fin des années 90, s’est poursuivie.

Mais depuis quelques mois, on a pu assister à un renversement assez spectaculaire de cette tendance et le taux de chômage a connu une hausse significative.  La région de Québec qui était la championne canadienne est maintenant devancée par la région de St. John’s: 5,7% contre 6,8% en avril 2011.

L’économie aime ce qui est stable et prévisible.  Or, depuis quelque temps, le maire de Québec est tout sauf stable et prévisible: projet d’amphithéâtre, projet de tramway, projet de TGV, la fameuse liste d’épicerie de 30 milliards de dollars…  Tout ça devra bien être payé par quelqu’un et peut-être que les gens d’affaires de la région de Québec ont décidé d’aller investir ailleurs pour ne pas devenir ce « quelqu’un »…

Un vieil adage veut qu’il n’existe rien de plus frileux qu’un million de dollars.  Régis Labeaume est-il en train de devenir une douche froide pour l’économie de sa région ?

Le régis Labeaume « version 2011 » aurait-il pu gagner la mairie en 2007 ?  J’en doute…

Source:
Statistique Canada
Tableau 282-0116