Dans un article publié samedi dernier, Antoine Robitaille du Devoir nous met en garde contre une grave menace: l’américanisation du Canada !!!

D’abord, précisions que pour parler de l’américanisation comme une chose forcément négative, il faut être un anti-américain primaire.  Cette supposition implique que l’on considère les Américains comme des gorets et que rien de positif ne pourra sortir de ce pays.

En ce qui me concerne, je considère que l’américanisation du Canada serait une excellente chose, surtout si cette américanisation aurait pour conséquence de transformer nos politiciens.

Pourquoi ?

Parce que les politiciens américains n’ont pas peur du débat.  Au pays de l’oncle Sam, les politiciens n’ont pas peur de défendre leurs idées et de se renvoyer la balle.

Un exemple ?  Jeudi dernier les candidats républicains ont débattu sur Fox News, voici quelques extraits de ce débat qui a été passionnant:

Des arguments passionnés avec des gens de principes qui n’ont pas peur d’aller à contre-courant et surtout, des politiciens qui ont les capacités d’expliquer les raisons philosophiques motivant leurs prises de position.

On est loin des platitudes qui se sont dites dans les débats de la dernière campagne au Canada.

Pour avoir des débats à l’américaine au Canada il nous manque deux choses: des politiciens et des journalistes plus allumés.