La colère est mauvaise conseillèreJe ne parle pas du scrutin fédéral qui vient tout juste de se dérouler, mais de l’élection provinciale qui pourrait avoir lieu dès 2013…

Pourquoi les Québécois ont-ils voté massivement pour un parti sans racines au Québec ?  Précisément parce que le NPD n’avait pas de racines au Québec !

Pour citer Wilfrid Laurier, les canadiens-français n’ont pas d’opinions, ils ont des émotions et pour le plus grand malheur des grands partis, les Québécois sont en colères.  Ils sont en colère parce qu’ils ont voté presque tous les ans depuis 2006 et ils sont en colères parce que le Québec est la province la plus corrompue du Canada.  Cette colère s’est matérialisée lors de la dernière élection fédérale quand les gens ont voté contre des politiciens mainstream pour jeter leur dévolu sur des politiciens qui étaient des outsiders.  Le NPD n’ayant aucune attache dans la province, leurs candidats ont pu jouer parfaitement ce rôle d’outsider.

Les Québécois ont donc décidé de mettre leur rationalité de côté et de laisser parler leurs émotions.  Résultat: un professeur de karaté a battu Lawrence Cannon.  Les députés néo-démocrates n’ont pas été élus à cause de leur programme socialiste, ils ont été élus parce que les gens ont voulu manifester leur dégoût des politiciens en votant pour des gens qui ne faisaient pas partie de « la machine ».

Et si ce sentiment de colère est toujours présent lors de la prochaine élection, les Québécois risquent bien de créer une seconde vague orange sur laquelle pourrait surfer Québec Solitaire, le seul parti sur la scène provinciale qui, actuellement, peut jouer ce rôle d’outsider.  La seule chose qui pourrait faire obstacle à cette vague serait l’arrivée d’un autre parti qui pourrait prétendre à ce rôle, soit la Coalition pour l’avenir du Québec…

La prochaine élection pourrait être celle de tous les dangers parce que la colère est mauvaise conseillère…