ExxonLa semaine dernière, Exxon a annoncé des profits de 10,7 milliards de dollars pour le premier trimestre de l’année 2011.  Il n’en fallait pas plus pour que les crypto-communistes et les illettrés économiques de la belle province rivalisent de populisme et de démagogie.

Au-delà du spin médiatique, voici quelques faits qui relativisent les profits de la pétrolière américaine.

En 2008 (statistiques les plus récentes), les 50% d’Américains les moins riches ont payé un grand total de 27,8 milliards de dollars en impôts.  À titre comparatif, cette même année Exxon a dû payer 36,5 milliards de dollars au fisc américain. Vous avez bien lu: à elle seule, Exxon paye autant d’impôt que la moitié des Américains.

Pour l’année 2010, les impôts payés par Exxon ont totalisé 21,6 milliards de dollars.  Si l’on tient compte de la récession, on peut affirmer sans trop se tromper qu’une fois de plus, à elle seule, la pétrolière aura payé des impôts supérieurs à 50% des Américains les moins riches.

Autre analyse intéressante, pour chaque litre d’essence vendu aux États-Unis, Exxon fait un profit plutôt maigre de 1,8¢ alors que les taxes prélevées par les différents états et le gouvernement fédéral oscillent entre 10,6¢ et 15,8¢ du litre !

Pour terminer, revenons au profit record d’Exxon pour le premier trimestre de l’année 2001.  Si Exxon a enregistré un profit de 10,7 milliards de dollars, il convient aussi de dire que durant la même période, la pétrolière a payé 8,0 milliards de dollars en impôts ce qui est bon pour un taux d’imposition de 42,8%.

Quand on décortique les chiffres au lieu de faire de la démagogie, on découvre une réalité différente !

P.-S. Soyez sans crainte, je prévois aussi réagir d’ici la semaine prochaine à la proposition complètement ridicule des politiciens québécois qui désirent imiter Hugo Chavez.