Antagoniste


4 mai 2011

Les autres grands perdants de l’élection… Canada Election 2011 En Chiffres

Disons que les sondeurs n’ont pas particulièrement brillé lors de cette élection (Nanos Research, Léger Marketing, Abacus Data, EKOS Research, and Harris-Decima):

Élection Sondage Canada

Ils ont tous sous-évalué le vote conservateur et sur-évalué le vote des autres partis.

Quelques chiffres sur la répartition du vote:

Élection Canada

Élection Canada

Le NPD a gagné 59,7% de ses nouveaux votes au Québec.


4 mai 2011

La vérité sur les profits d’Exxon Économie États-Unis Québec

ExxonLa semaine dernière, Exxon a annoncé des profits de 10,7 milliards de dollars pour le premier trimestre de l’année 2011.  Il n’en fallait pas plus pour que les crypto-communistes et les illettrés économiques de la belle province rivalisent de populisme et de démagogie.

Au-delà du spin médiatique, voici quelques faits qui relativisent les profits de la pétrolière américaine.

En 2008 (statistiques les plus récentes), les 50% d’Américains les moins riches ont payé un grand total de 27,8 milliards de dollars en impôts.  À titre comparatif, cette même année Exxon a dû payer 36,5 milliards de dollars au fisc américain. Vous avez bien lu: à elle seule, Exxon paye autant d’impôt que la moitié des Américains.

Pour l’année 2010, les impôts payés par Exxon ont totalisé 21,6 milliards de dollars.  Si l’on tient compte de la récession, on peut affirmer sans trop se tromper qu’une fois de plus, à elle seule, la pétrolière aura payé des impôts supérieurs à 50% des Américains les moins riches.

Autre analyse intéressante, pour chaque litre d’essence vendu aux États-Unis, Exxon fait un profit plutôt maigre de 1,8¢ alors que les taxes prélevées par les différents états et le gouvernement fédéral oscillent entre 10,6¢ et 15,8¢ du litre !

Pour terminer, revenons au profit record d’Exxon pour le premier trimestre de l’année 2001.  Si Exxon a enregistré un profit de 10,7 milliards de dollars, il convient aussi de dire que durant la même période, la pétrolière a payé 8,0 milliards de dollars en impôts ce qui est bon pour un taux d’imposition de 42,8%.

Quand on décortique les chiffres au lieu de faire de la démagogie, on découvre une réalité différente !

P.-S. Soyez sans crainte, je prévois aussi réagir d’ici la semaine prochaine à la proposition complètement ridicule des politiciens québécois qui désirent imiter Hugo Chavez.


4 mai 2011

Refroidissement climatique Environnement États-Unis Revue de presse

National Post

Tornadoes could foreshadow global cooling
National Post

Tornadoes are associated with episodes of great temperature contrasts, often involving unseasonably cold air colliding with warm air. During the 1960s and 1970s, when global temperatures cooled so much that scientists believed we were entering a period of global cooling , the number of tornadoes rose. 1973, which saw 1100 tornadoes in the U.S., was dubbed The Year of the Tornado, only to be followed by the fiercer Widespread Tornado Outbreak of 1974: Of that year’s 148 tornadoes, 118 tore up swathes of at least one mile in length and claimed 330 deaths. As temperatures rose in the following decades, tornadoes steadily declined in number.

Over the last decade, global temperatures stopped rising and have begin to fall. And tornadoes could once again be on the rise, a sign of the global cooling trend that many climate experts have been anticipating.

Reports of cooler temperatures this spring abound. In Canada and the U.S., planting schedules have been delayed . On the other side of the world, fruit farmers in India fear the cold will destroy their crops and yesterday’s Vietnam News warned of a “poor harvest [due] to harsh weather conditions and a prolonged severe cold spell when the rice was being planted.”

All told, according to climatologist Roy Spencer’s excellent blog, “The global-average temperature has plummeted by about 1 deg. F in just one year.” Rather than tornadoes being caused by global warming, as some claim, Spencer states that “if anything, global warming causes FEWER tornado outbreaks…not more. In other words, more violent tornadoes would, if anything, be a sign of ‘global cooling’, not ‘global warming’.”