Antagoniste


29 avril 2011

Fight of the Century: Keynes vs. Hayek Round Two Économie En Vidéos Philosophie

Prepared to get schooled in my Austrian perspective !

Il y a un an, j’avais fait un billet à propos d’une vidéo absolument géniale dans laquelle « Hayek » expliquait à « Keynes » pourquoi sa théorie économique constitue un crime contre l’humanité:

Cette première ayant connu un succès phénoménal, John Papola et Russ Roberts sont revenus à la charge: UN PUR DÉLICE !!!

En plus des paroles, je vous invite à porter une attention particulière à la symbolique dans les deux vidéos. Dans le second clip, la fin du combat avec les médias qui déclarent Kaynes gagnant, malgré le knock-out, et qui se précipitent pour avoir ses commentaires est particulièrement évocatrice de notre réalité médiatique. Hayek de son côté reçoit les félicitation de gens ordinaires…


29 avril 2011

Faut-il sauver le Bloc ? Canada Election 2011 Québec

CommunisteLe scénario du pire au lendemain de l’élection fédérale…

Le gouvernement Harper est minoritaire, Le NPD forme l’opposition officielle avec une centaine de sièges, le Bloc est décimé et le parti libéral sauve la mise avec une cinquantaine de sièges.

Le résultat ?

Il y a peu de chance de voir une coalition se créer si cette dernière, pour avoir une majorité, doit être composée de députés néo-démocrates, libéraux et bloquistes.  Les deux partis fédéraux savent qu’ils signeraient leur arrêt de mort s’ils venaient à s’allier avec des séparatistes.  Mais, dans l’hypothèse, de plus en plus réaliste, où le NPD écraserait le Bloc au Québec, il est possible d’envisager qu’une coalition regroupant seulement des députés du NPD et du PLC puisse avoir assez d’élus pour former une coalition majoritaire.  Puisque le NPD va sans doute battre le PLC, on se retrouverait donc avec Jack Layton comme premier ministre…

Quatre années de laytonomics… Quatre années sur le chemin de la servitude. Quatre années avec un politicien qui transformerait le Canada en République socialiste (le NPD est membre de l’International Socialiste).

Ironiquement, pour éviter qu’un tel cauchemar se réalise, on doit compter sur une bonne performance du Bloc (au détriment du NPD).  Si le Bloc a assez de députés, une coalition ne pourra se former sans sa participation et comme je l’ai déjà mentionné, une coalition impliquant Gilles Duceppe a peu de chance de voir le jour.

Je songe présentement à voter Bloc…  Un vote stratégique:  dans mon compté le parti conservateur n’a aucune chance d’être élu et le Bloc livre une chaude lutte au PLC et au NPD.

Le vote stratégique, l’ultime refuge des gens intoxiqués par le cynisme…


29 avril 2011

Les crosseurs professionnels de l’ONU International Revue de presse Terrorisme

The Vancouver Sun

Critics blast UN Rights Council’s two-faced stance on Syria
The vancouver Sun

The duplicity of the UN’s Human Rights Council could be on full display Friday as the Geneva-based body holds an emergency session on human rights abuses in Syria — even as it appears set to welcome the Arab country as a member.

Canada was among 37 co-sponsors of a Wednesday measure that successfully scheduled the emergency session — but human rights monitoring groups noted that Syria’s candidacy to join the 47-member council for an upcoming three-year term remained intact.

« Choosing Syria to be a global judge of human rights would be like appointing Bernard Madoff to defend victims of financial fraud, » said Hillel Neuer, executive director of UN Watch in Geneva, referring to the former Wall Street broker convicted of operating a multi-billion-dollar Ponzi scheme.

He also warned that the emergency session is not guaranteed to put Syria on the hot seat — recalling that in 2009, the council ended up praising Sri Lanka for its conduct during that country’s civil war, after European countries sought an emergency session to condemn the violence there.

Members of the UN Asian group agreed in January to submit the names of Syria and three other countries to fill four soon-to-be-vacant « Asian » seats on the council, thereby assuring the success of all four with the approval of a simple majority of the 192-member UN General Assembly in a May 20 ballot.