Antagoniste


14 avril 2011

La « mainstreamisation » du discours libertarien En Vidéos Philosophie

La philosophie libertarienne présente partout, même dans les jeux vidéos !


14 avril 2011

La dépendance du Bloc Québécois Canada Économie Election 2011 En Chiffres Gauchistan Québec

Au Canada, les partis politiques financent leurs activités avec deux sources de financement: dans un premier temps, ils recueillent des dons des particuliers et dans un deuxième temps ils reçoivent une subvention du gouvernement (nos taxes…) en fonction de leurs résultats lors de la précédente élection.

Quelle est la part du budget de chaque parti qui dépend de la subvention fédérale ? Autrement dit, quel parti dépend le plus de l’argent de nos taxes ?  Voici la réponse:

Dépendance Bloquiste

Premier constat, plus un parti est à gauche, plus il dépend de l’État…  Rien de bien surprenant.

Le cas particulier du Bloc relève de la tragi-comédie.  Nous avons un parti souverainiste qui dépend à 81,1% de l’argent d’Ottawa pour survivre.  Les contributions directes des Québécois à la cause bloquiste ne représentent que  18,9%.

En bref, le Bloc existe surtout grâce à l’argent du reste du Canada et non pas grâce à l’argent des Québécois.  En ce sens, le Bloc est au diapason avec la société québécoise, une société construite sur des valeurs de dépendances et de mendicité.

Quand on voit tous ces chiffres, on peut comprendre Stephen Harper de vouloir abolir les subventions aux partis.

Sources:
Élection Canada
Rapport financier trimestriel
Allocations pour:  le premier, le deuxième, le troisième et le quatrième trimestre


14 avril 2011

La réalité rattrape la Chine Chine Économie Récession Revue de presse

The Guardian

Soaring commodity prices push China’s trade balance into the red
The Guardian

The commodities boom has pushed China’s trade balance into the red for the first time since 2004.

Official figures released on Sunday show that the world’s biggest exporter posted a trade deficit of just over $1bn for the first three months of the year.

Surging prices for commodities – as well as strong demand for imported consumer goods such as cars for China’s growing middle classes – were responsible for pushing up the country’s import bill. « The value of imports in the first quarter hit a record high for the first time of more than $400bn, » the government said.

It added that China had imported more mechanical and electrical equipment, including cars, as well as iron ore and soya beans than a year ago and that the prices of those commodities had all soared.