Coalition URSSLa campagne est encore jeune, mais déjà on peut voir à l’oeuvre le travail de la coalition URSS (Union des Représentants Socialistes et Séparatistes).

Aussi bien Gilles Duceppe que Michael Ignatieff ont décidé d’harmoniser leur discours en accusant Stephen Harper d’être anti-démocratique.  Ce message a aussi été repris par les médias, l’autre membre de la coalition.  Dans Le Soleil de samedi, on a pu lire: « Sous la gouverne de Stephen Harper, la démocratie canadienne a par ailleurs reculé. »

La réalité…

En 2006, quand Stephen Harper a pris le pouvoir, l’indice de démocratie du Canada, tel que calculé par The Economist Intelligence Unit’s, était de 9,07.  En 2010, cet indice est passé à 9,08.  Donc non seulement il n’y a pas eu de recul de la démocratie, on peut même constater qu’elle s’est légèrement améliorée.