Malgré ses nids-de-poule, ses ponts qui font peur aux suicidaires, sa malpropreté, sa corruption, ses cols bleus, ses maires d’arrondissement communistes, son taux de chômage et ses punaises de lit, Jean-François Lisée considère néanmoins que Montréal est la plusse meilleure ville du monde

Voici le résultat d’un sondage qui ne ment pas, celui où les gens votent avec leurs pieds…

Montreal

Depuis 10 ans, 201 028 personnes ont décidé de quitter la plusse meilleure ville du monde

Pour l’année qui vient de se terminer, le taux de migration interrégional Montréal est de -1,28%.  C’est la pire performance à l’échelle du Québec.  À titre indicatif, le 2e pire taux, qui revient au Nord-du-Québec, n’est que de -0,43%.

Tout aussi dramatique, Montréal a aussi été victime d’un exode de ses sièges sociaux.

En 1990, Montréal pouvait compter sur 96 sièges sociaux d’importance contre seulement 44 pour la ville de Calgary.  En 2008, Montréal n’avait plus que 76 sièges sociaux (-20) alors que Calgary avait gonflé son nombre à 79 (+32).  Durant la même période, Toronto n’a perdu que 10 sièges sociaux, passant de 196 à 186.

En bref, si Montréal était la plusse meilleure ville du monde, ça se saurait…

Sources:
Institut de la statistiques du Québec
Migrations et population immigrante: Faits saillants de l’année 2009-2010 et des années précédentes

Fraser Institute
Corporate headquarters in Canada