Impossible d’écouter cette vidéo sans penser à Jean-François Lisée