Antagoniste


21 février 2011

Le Chris Christie des pauvres Économie En Vidéos États-Unis Gauchistan Québec

Les Américains ont la Chris Christie porn:

Et les Québécois ont la François Legault débandade

Parlant de François Legault, monsieur Bonheur a régi à son manifeste en disant: « Pas grand chose de neuf ». En effet, la création d’un quatrième parti de gauche au Québec ce n’est pas très originale.


21 février 2011

Deux ans de keynésianisme… Économie En Chiffres États-Unis Récession

La semaine dernière, c’était le 2e anniversaire du plan de relance de Barack Obama.  Ce plan a permis l’injection de 787 milliards de dollars dans l’économie américaine et a du même coup contribué à créer un déficit de 12,8% du PIB pour l’année 2009.

Le bilan ?

Obama

1 Taux de chômage U3: taux officiel
2 Taux de chômage U6: taux officiel plus les personnes découragées et celles qui travaillent à mi-temps pour des raisons économiques

Pour les illettrés économiques comme Paul Krugman, l’échec du plan de relance serait imputable au fait que le gouvernement n’a pas injecté assez d’argent dans l’économie américaine.

Quand des gens comme Paul Krugman disent qu’un plan de relance de presque 800 milliards de dollars n’a pas fonctionné parce qu’il n’était pas assez gros, on peut se demander si un stimulus keynésien adéquat est une chose qui existe uniquement dans les contes de fées.

Paul Krugman est à l’économie ce que Bernard Madoff est à la finance.

Et pendant ce temps…

Vous vous rappelez l’époque où les gauchistes disaient que les déficits de Bush allaient ruiner les États-Unis ?  Où sont ces gauchistes aujourd’hui ?

Sources:
U.S. Bureau of Labor Statistics
Current Employment Statistics & Current Population Survey

Office of Management and Budget
Budget of the United States Government, Fiscal Year 2012


21 février 2011

Victoire du Tea Party Économie États-Unis Revue de presse

Washington Examiner

Tea Party clashes with GOP establishment over defense
Washington Examiner

The tension between the Republican establishment and the Tea Party insurgents erupted on the House floor for the first time Wednesday when 110 GOP representatives — mostly freshmen and some longtime conservative gadflies — broke from their leadership and most of their caucus in order to kill a defense contract. The vote highlighted an establishment-versus-Tea Party split that was glaring during the campaign season, and brought to the fore the uncomfortable question of defense spending. The amendment, killing the contract for a backup engine for the F-35 fighter, passed 233-198 Wednesday.

Libertarian-leaning Rep. Ron Paul, a hero in large corners of the GOP base, put it well at last week’s Conservative Political Action Committee: « Military spending and defense spending are not the same thing. » Rep. Jeff Flake, R-Ariz., proposed three amendments Tuesday to cut military spending that he said had no relation to defense.

Sen. Tom Coburn, R-Okla., whose conservative credentials are not in question, is on board with Paul and Flake in trying to trim military fat. He’s advocated ending the National Guard’s involvement in local anti-drug enforcement.

Jeff Flake, mon congressman préféré !