Même si l’image projetée dans les médias laisse croire que des conflits armés font rages aux quatre coins de la planète, en réalité la situation est tout autre: depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le monde n’a jamais été aussi paisible…

Paix Capitaliste

Depuis le début des années 90, période qui correspond à la mise en place des mécanismes de mondialisation des économies, on peut remarquer une baisse appréciable du nombre de décès dans les conflits.

Pour citer Bastiat: « Si les marchandises ne traversent pas les frontières, les soldats le feront ».

La mondialisation et l’intensification de l’intégration économique entre deux pays accroissent les incitatifs à ne pas aller en guerre. Attaquer un pays avec lequel on partage de nombreux liens économiques a pour résultat d’affaiblir sa propre économie.

Source:
Human Security Report Project
Human Security Report 2009/2010

State University of New York at Binghamton
Trade, Peace and Democracy: An Analysis of Dyadic Dispute

At least since 1750 when Baron de Montesquieu declared peace is the natural effect of trade, a number of economists and political scientists espoused the notion that trade among nations leads to peace. […] The greater two nations’ gain from trade the more costly is bilateral conflict.

The policy implication of our finding is that further international cooperation in reducing barriers to both trade and capital flows can promote a more peaceful world. Furthermore, efforts at democracy while laudable should not have the expected pacifying effects between neighbors unless the appropriate institutions are developed simultaneously to promote trade and capital flows between nations.