Antagoniste


8 février 2011

Toute vérité n’est pas bonne à dire… Gauchistan Québec

Loi 101De tous les politiciens québécois, Maxime Bernier est sans conteste le plus courageux.  Un peu comme Chris Christie, Maxime Bernier n’a pas peur de donner des coups de pied dans la fourmilière et de dire des choses que les gens ne veulent pas entendre…  Cette fois-ci, Maxime Bernier a été reconnu coupable d’avoir osé critiquer la loi 101, un crime de lèse-majesté au Québec.

Nos médias étant trop sclérosés et malhonnêtes pour débattre sur le « champ de bataille des idées », ils ont plutôt préféré répondre au député beauceron avec une longue litanie d’insultes. Voilà qui en dit long sur leur maturité intellectuelle.

Mais au lieu de jouer aux vierges offensées, nos médias devraient plutôt méditer la question suivante…

Si la survie du français au Québec dépend des actions coercitives d’une bande de gratte-papier, et non pas de la fierté que les gens éprouvent pour leur langue, cela ne revient-il pas à dire que le français est déjà mort au Québec ?


8 février 2011

Top 5 Qc/Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (1er–7 février) selon Influence Communication:

Actualité Québec

Actualité Canada

Top 5 Twitter au Canada – Semaine du 1er au 7 février 2011

Québec

  1. Maxime Bernier: 0,16% (105e)
  2. Richard Martel: 0,15% (106e)
  3. PKP: 0,04% (228e)
  4. Carey Price: 0,03% (256e)
  5. Amir Khadir: 0,02% (306e)

Canada

  1. Mubarak: 8,50%
  2. #jan25: 6,95%
  3. #superbowl: 5,59%
  4. #scariestwordsever: 3,23%
  5. #ifyouonlyknew: 3,16%

États-Unis

  1. FEMME FATALE*: 6,90%
  2. #jan25: 6,78%
  3. Green & Yellow: 5,14%
  4. #superbowl: 4,22%
  5. #scariestwordsever: 4,02%

Monde

  1. FEMME FATALE*: 9,20%
  2. #scariestwordsever: 3,72%
  3. #famouslies: 3,59%
  4. Green & Yellow: 3,34%
  5. #ifyouonlyknew: 3,32%

*Femme fatale est le titre du plus récent album de Britney Spears

Source:
Influence Communication


8 février 2011

Un vrai maire ! Canada Économie Revue de presse

Toronto Star

Ford moves to privatize garbage collection
Toronto Star

Mayor Rob Ford’s mission to privatize city services has started with curbside garbage pickup for 165,000 Toronto homes, and members of his inner circle say it is just the beginning.

Ford said Monday the city had faxed the Canadian Union of Public Employees Local 416 notice of intent to contract out trash collection west of Yonge St. to the border of Etobicoke, where pickup is already privatized.

A delighted Deputy Mayor Doug Holyday said minutes later, “we’ll have to see how this works,” but many more services are begging to be contracted out.

“There certainly are a lot of things that we could look at, and anything that’s labour-intensive here is very expensive, we know that the cleaning of police stations . . . cutting grass and digging and labour-type work. We pay pretty good pay around here — a lot better than the people who pay the (tax) bills get,” he said.

Councillor Doug Ford, the mayor’s brother and closest adviser, told fellow members of the budget committee at a Jan. 21 meeting: “We should outsource everything we can,” in 2012.