Antagoniste


28 février 2011

Arguing with Idiots: Léo-Paul « le rouge » Lauzon Arguing with Idiots Canada Économie

Dans un texte publié la semaine dernière dans le journal Métro, Léo-Paul Lauzon suggère que le salaire n’est pas la principale source de revenus des plus fortunés.  Selon ce comptable de « l’école de La Havane », les riches se la coulent douce en encaissant des chèques qui se matérialisent comme par magie dans leur compte bancaire:

Journal Métro
Fiscalité 101 pour journalistes

Prendre le revenu fiscal pour déterminer ceux gagnent plus de 100 000 $ l’an, pour ensuite prétendre que peu de riches paient trop d’impôts est ridicule. Le revenu fiscal est pour plusieurs qu’une infime partie de leur véritable revenu économique. Le revenu fiscal omet plusieurs revenus réels importants, comme la moitié des gains de capitaux, les plus-values réalisées sur les options d’achat d’actions détenues et sur les portefeuilles d’actions, les immeubles, etc.

En 1946, le revenu fiscal du top 1% des Canadiens les plus riches représentait 45,5% des revenus économiques.  En 2007, cette proportion est passée à 67,8%.  Si l’on regarde du côté du top 0,01% des Canadiens les plus riches, c’est 73,7% de leurs revenus économiques qui provenaient d’un salaire.  Toujours pour l’année 2007, la proportion du revenu économique des riches provenant d’un salaire était à toute fin pratique identique à la proportion de l’ensemble de la population.  En bref, les riches comme les pauvres doivent travailler pour gagner leur vie.

En passant, ces chiffres proviennent du Centre Canadien de Politiques Alternatives, un think-tank gauchiste…


28 février 2011

Privé d’emplois Canada Économie En Chiffres Québec

Voici comment a évolué la création d’emplois dans le secteur privé au Québec et dans le reste du Canada depuis 1976:

Emplois Privés

Ces 34 dernières années, si depuis le Québec avait maintenu une croissance de l’emploi dans le secteur privé équivalente au reste du Canada, la province pourrait compter sur 539 386 travailleurs de plus, ce qui représente un gain moyen de 15 864 travailleurs par année depuis 1976.

Voici l’évolution pour les 10 provinces canadiennes:

Emplois Privés

J’espère que l’humanité a trouvé mieux que le Québec quand vient le temps de parler de création d’emplois…

Source:
Statistique Canada
Tableau 282-0012


28 février 2011

Le train des gauchistes Économie États-Unis Gauchistan Philosophie Revue de presse

Newsweek

High Speed to Insolvency: Why liberals love trains
Newsweek

So why is America’s “win the future” administration so fixated on railroads, a technology that was the future two centuries ago? Because progressivism’s aim is the modification of (other people’s) behavior.

Forever seeking Archimedean levers for prying the world in directions they prefer, progressives say they embrace high-speed rail for many reasons—to improve the climate, increase competitiveness, enhance national security, reduce congestion, and rationalize land use. The length of the list of reasons, and the flimsiness of each, points to this conclusion: the real reason for progressives’ passion for trains is their goal of diminishing Americans’ individualism in order to make them more amenable to collectivism.

To progressives, the best thing about railroads is that people riding them are not in automobiles, which are subversive of the deference on which progressivism depends. Automobiles go hither and yon, wherever and whenever the driver desires, without timetables. Automobiles encourage people to think they—unsupervised, untutored, and unscripted—are masters of their fates. The automobile encourages people in delusions of adequacy, which make them resistant to government by experts who know what choices people should make.


27 février 2011

La clique Économie En Vidéos Gauchistan

Pourquoi les artistes sont-ils des gauchistes ?

John Stossel tente de répondre à cette question:


27 février 2011

La richesse des nations Économie International Mondialisation

La Richesse des NationsEn 2000, un peu moins de 300 millions de personnes à l’échelle de la planète appartenaient à la classe moyenne.  Aujourd’hui, ce nombre est passé à 565 millions.  Fait encore plus remarquable, de ce nombre la moitié provient de pays en voie de développement.

Je serai toujours surpris par les contradictions de la gogauche. D’un côté, elle dénonce la mondialisation et de l’autre elle prétend se préoccuper du sort des pauvres. Si l’enjeu défendu était vraiment la réduction de la pauvreté, la gogauche serait néolibérale. Mais il semble que pour ces gens, calomnier le capitalisme est plus important que d’améliorer les conditions de vie des pays en voie de développement.

Autrement dit, pour les alter-protectionnistes la famine et la misère découlant du statu quo sont préférables à une augmentation du niveau de vie découlant de « l’exploitation néolibérale ».

Source:
Allianz
Allianz Global Wealth Report 2010


27 février 2011

La main de Bernanke Économie États-Unis International Récession

The Wall Street Journal

The Federal Reserve Is Causing Turmoil Abroad
The Wall Street Journal

In accounts of the political unrest sweeping through the Middle East, one factor, inflation, deserves more attention. Nothing can be more demoralizing to people at the low end of the income scale—where great masses in that region reside—than increases in the cost of basic necessities like food and fuel.

Probably few of the protesters in the streets connect their economic travail to Washington. But central bankers do. They complain, most recently at last week’s G-20 meeting in Paris, that the U.S. is exporting inflation.

China and India blame the U.S. Federal Reserve for their difficulties in maintaining stable prices. The International Monetary Fund and the United Nations, always responsive to the complaints of developing nations, are suggesting alternatives to the dollar as the pre-eminent international currency. The IMF managing director, Dominique Strauss-Kahn, has proposed replacement of the dollar. About the only one failing to acknowledge a problem seems to be the man most responsible, Federal Reserve Chairman Ben Bernanke.

Mr. Bernanke has made it clear that his policy is to inflate the money supply. His second round of quantitative easing—the controversial QE2 policy to systematically purchase $600 billion in Treasury securities with newly created money—serves that aim. Oil is going up. Foodstuffs are going up. And when the Fed sneezes money, the weak economies of the world, and the poor masses who are highly vulnerable to price rises in the necessities of life, catch pneumonia.


25 février 2011

L’éco-socialisme Économie En Vidéos Environnement

Derrière chaque écologiste se cachent des vieilleries socialistes coloriées en vert…

Les éco-socialistes de tout acabit aiment bien nous dire qu’acheter c’est voter. Le seul problème c’est qu’ils ont la même conception de la démocratie qu’Hosni Mubarak i.e. la démocratie avec un seul choix sur le bulletin de vote.


25 février 2011

L’alliance sociale Gauchistan International Revue de presse Venezuela

Foreign Policy

Libya’s relationship folly with Latin America
Foreign Policy

The Qaddafi regime’s use of deadly force against protesting Libyan citizens has been properly met by condemnations from responsible governments around the globe. And then you have the outliers.It may surprise some that this includes several governments in the Western Hemisphere, led by Nicaragua’s Daniel Ortega, the one-time petty dictator who posed as a born-again democrat to capture his country’s presidency in 2006 (only to revert to his autocratic ways).

To great fanfare, Ortega pronounced, « I have been speaking with Qaddafi on the telephone … he is again fighting a great battle, how many battles has Qaddafi had to fight. In these circumstances they are looking for a way to have a dialogue, but defend the unity of the nation, so the country does not disintegrate, so there will not be anarchy in the country. » Also displaying solidarity with the murderous Qaddafi regime is Ortega’s guiding light, Fidel Castro, who gamely tried to change the subject by telling the world that, « The government of the United States is not concerned at all about peace in Libya and it will not hesitate to give NATO the order to invade that rich country, perhaps in a question of hours or very short days. »

The support for Qaddafi, as detestable as it is, is not hard to understand. After all, both Ortega and Castro, along with Venezuela’s Hugo Chavez and Bolivia’s Evo Morales, are all past recipients of the Muammar Qaddafi International Human Rights Prize, bestowed by the Libyan dictator himself.


23 février 2011

Médecine socialiste Économie États-Unis Québec

Médecine Socialiste

Aux États-Unis, le temps d’attente moyen dans les urgences est de 240 minutes. Les urgences de l’État de l’Iowa sont les plus rapides avec un temps d’attente moyen de 175 minutes. Ce sont les urgences de l’Utah qui sont les plus lentes avec un temps d’attente moyen de 497 minutes.

À titre indicatif, au Québec, le temps d’attente moyen dans les urgences est de… 1 026 minutes ! L’objectif du ministère de la Santé est de 720 minutes.

P.-S. Je vous rappelle qu’aux États-Unis, en vertu de la loi, les urgences ont l’obligation de traiter gratuitement toute personne qui n’a pas d’assurance.

À lire aussi à propos de la performance du système de santé américain: Guide d’autodéfense intellectuelle