Antagoniste


31 janvier 2011

Né pour un p’tit pain Économie Gauchistan Québec

Extrait d’une lettre d’un enseignant qui réside à Montréal publiée dans La Presse:

Cyberpresse
Le Québec est-il la contrée d’une seule génération?

Au lieu de toujours chercher à se comparer, il est temps de décider de s’assumer. Au Québec, nous ne sommes pas l’Ontario ou l’Alberta. Et c’est parfait ainsi. Nous sommes différents et nous aspirons à construire une contrée différente où le but premier n’est pas de faire du « cash » sur le dos de son prochain.

Imaginez un enseignant qui se pointe devant sa classe et qui dit à ses élèves de cesser de se comparer aux autres tout en spécifiant qu’il ne sert à rien de faire des efforts pour obtenir 90% lors de l’examen final, puisque 65% c’est suffisant pour obtenir un diplôme.  Imaginez ensuite que cet enseignant culpabilise ses meilleurs élèves en leur racontant que leur réussite se fait sur le dos de leurs camarades…

Édifiant n’est-ce pas…  Quand va-t-on réaliser que les véritables Québec-bashers ce sont les gens qui veulent préserver la médiocrité associée au maintien du modèle québécois (ceux qui se contentent d’un 65%) et non pas les gens qui veulent améliorer les choses (ceux qui visent au minimum un 90%) ?

Abraham Lincoln a déjà déclaré: « the philosophy of the school room in one generation will be the philosophy of government in the next ».  Le Québec n’est pas sorti du bois…

P.S. Le lien a été corrigé.


31 janvier 2011

Encore dernier… Canada Économie En Chiffres Québec

L’évolution du décrochage scolaire au Québec et au Canada depuis le début des années 90:

Décrochage Québec

Source:
Statistique Canada
Tendances du taux de décrochage et des résultats sur le marché du travail des jeunes décrocheurs


31 janvier 2011

Genghis Khan, le premier militant écolo Économie Environnement

The Hill

Genghis Khan’s massacres helped reduce greenhouse gas emissions
The Hill

Genghis Kahn, in slaughtering massive numbers of people as he worked to build his Mongol Empire, might also have reduced the emissions scientists say cause climate change.

New research suggests depopulation as a result of Khan’s efforts to grow his empire — millions of people are estimated to have been killed during the period — resulted in reforestation and lower greenhouse gas emissions.

“Over the course of the century and a half run of the Mongol Empire, about 22 percent of the world’s total land area had been conquered and an estimated 40 million people were slaughtered by the horse-driven, bow-wielding hordes. Depopulation over such a large swathe of land meant that countless numbers of cultivated fields eventually returned to forests, » the website reports.

More trees mean fewer greenhouse gas emissions, because trees take in carbon dioxide and produce oxygen. According the Carnegie Institution’s department of global ecology, a side effect of trees replacing farmland was to remove 700 million tonnes of carbon from the atmosphere, thus cooling the planet.