Les écarts de richesses figurent sans contredit parmi les enjeux les plus importants pour les gauchistes qui ont fait de l’égalitarisme une vertu. À entendre les gauchistes, plus une société est égalitaire, plus il y fait bon y vivre.

L’indice de GINI est un outil statistique qui permet d’évaluer les écarts de richesses dans un pays. L’indice de GINI varie entre 0 et 1, où 0 signifie l’égalité parfaite et 1 signifie l’inégalité totale. Par exemple, prenons un pays de 10 personnes avec un revenu total de 100$. Si une personne gagne 100$ et que les 9 autres gagnent 0$, l’indice de GINI sera de 1. À l’opposé, si les 10 individus ont un salaire égale de 10$, l’indice de GINI sera de 0.

Donc, selon le dogme de la gauche, plus l’indice GINI d’un pays est petit, meilleure est la qualité de vie.

Vraiment ?

Égalitarisme

Si je vous donnais la possibilité de vivre dans l’un des 5 pays qui figurent dans le tableau ci-haut, quel serait votre choix ?

Comme quoi la recherche de l’égalité absolue n’est pas nécessairement une vertu.

« The only thing socialism has ever really done for poor people is give them lots of company. »
-Lawrence W. Reed

Source:
CIA Factbook
The World Factbook