Quelle sera la croisade de Claudette Carbonneau en 2011 ? La présidente de la CSN a affirmé qu’elle allait partir en guerre contre « la droite de plus en plus provocante » incarnée notamment par le Réseau Liberté-Québec.

Voici donc comment se positionne l’organisation qui fait frémir de peur les syndicats québécois:

David Vs Goliath
Sources: lesaffaires.com & Éric Duhaime

Force est de constater que sur le champ de bataille des idées, le Réseau Liberté-Québec est l’organisation qui en a le plus pour son argent. Cette organisation fait trembler l’empire syndical même si son budget est 44 000 fois plus petit que celui de ses adversaires ! Une preuve de plus que le syndicalisme et la productivité c’est comme l’eau et l’huile i.e deux choses qui ne se mélangent pas.

En passant, Claudette Carbonneau a aussi mis sur le dos du secteur privé les nombreux scandales dans l’industrie de la construction. C’est Jean Charest qui va être content d’apprendre que la présidente de la CSN considère que le PLQ est blanc comme neige dans cette histoire…

N.B. L’ensemble des cotisations syndicales au Québec correspond à un montant qui est estimé entre 700 et 800 millions de dollars. Il s’agit d’une estimation étant donné que les syndicats ne sont pas tenus par le gouvernement de rendre publics leurs états financiers. Pourtant, en vertu des lois, tout cet argent est à l’abri du fisc. À quand plus de transparence ? Vous pensez que les syndicats toléreraient ce genre de situation dans le secteur privé ?