Antagoniste


9 décembre 2010

Pourquoi être libertarien ? Économie En Vidéos Philosophie

In a nutshell, parce que le socialisme est inhumain et que le libertarianisme est la seule philosophie politique qui est éthique et moralement juste:

Ce n’est pas éthique de demander à l’État de commettre un geste qui, sur une base individuelle, vous apparaît comme moralement répréhensible.


9 décembre 2010

Ironie Économie États-Unis Gauchistan Québec

Compromis Obama BushLa gauche a souvent décrit les libertariens en ayant recours à des épithètes aussi variées que « dogmatique », « intégriste », « idéologue », « intransigeant », « entêté »… Bref, la gauche reproche aux libertariens d’être incapables de faire le moindre compromis.

Donc, lorsqu’Obama a annoncé qu’il avait accepté un compromis à propos des baisses d’impôts du président Bush, je pensais que cette nouvelle allait réjouir la gauche et celle-ci aurait profité de l’occasion pour dire aux libertariens: « vous voyez, notre camp est raisonnable et pragmatique, nous acceptons les compromis ».

Et bien non, les concessions de Barack Obama ont rendu les gauchistes furax (ici, ici, ici, ici & ici).  En bref, pour la gauche les compromis c’est bien, du moment que ce sont les autres qui les font.

P.-S.  Je tiens à rappeler aux soi-disant « analystes » politiques que les démocrates contrôlent toujours le sénat et la chambre des représentants. Le nouveau Congrès ne sera pas assermenté avant la fin de janvier 2011.  Donc, le compromis d’Obama n’a pas été fait avec les républicains, mais bien avec les démocrates.


9 décembre 2010

Reading the Riot Act Canada Revue de presse

The Globe and Mail

Don Cherry slams ‘pinkos’ in the ‘left-wing media’ during Ford inauguration
The Globe and Mail

Clad in a neon pink blazer for all the “pinkos out there that ride bicycles,” Don Cherry used his opening remarks at Mayor Rob Ford’s inauguration Tuesday to blast the “left-wing media.”

The Hockey Night In Canada personality upstaged Toronto’s new mayor with a rant about his treatment at the hands of the media since it was announced last week that he would be Mr. Ford’s special guest at council’s ceremonial first meeting.

“I am befuddled because I just thought I was doing a good thing coming down with Ron, Rob and I thought it was going to be nice and the whole deal. I’ve been being ripped to shreds by the left-wing pinko newspapers out there. It’s unbelievable,” Mr. Cherry said.

“[This is] what you’re going to be facing Rob with these left-wing pinkos. They scrape the bottom of the barrel,” Mr. Cherry said.

His sign off: “He’s going to be the greatest mayor this city has ever, ever seen as far I’m concerned. Put that in your pipes you left-wing kooks.”

Mr. Ford went on to deliver a speech praising the taxpayers and comparing himself to Toronto’s first mayor, William Lyon Mackenzie. “He fought against privilege and for the little guy. My plan is to be more successful than he was,” Mr. Ford said.