Antagoniste


22 novembre 2010

Société laïque En Vidéos Environnement

Michael Crichton (1942-2008) expliquant pourquoi l’environnementalisme est devenu une religion:

P.-S. Steven Guilbeault a étudié la théologie à l’Université de Montréal.


22 novembre 2010

L’obésité Canada Économie En Chiffres Québec

Le Québec vit-il selon ses moyens ?  Pour répondre à cette question, on peut comparer la taille de notre fonction publique à celle présente dans le reste du Canada.

Voici dans quelle mesure les salaires des employés de l’État accaparent l’économie du Québec et des autres provinces canadiennes.

Fonctionnaire Québec

Au Québec (et dans le reste du Canada),  il y a eu deux périodes de contraction, soit au début des années 80 et 90.  Fait intéressant, ces périodes ont été marquées par 2 profondes récessions.  En 2009, année qui a aussi été vécue sous le signe de la récession, on peut voir une expansion tant au Québec que dans le reste du Canada

Depuis 1981, au Québec la fonction publique a toujours monopolisé une part plus grande de l’économie que dans le reste du Canada.  En bref, on peut conclure que le Québec vit au-delà de ses moyens par rapport au reste du pays…

En 2009, la différence avec le reste du Canada a été de 1,9%.  Cette différence peut sembler minime, mais si le Québec avait consacré la même part de son PIB que le reste du Canada pour payer ses employés, nous aurions pu économiser 5,7 milliards de dollars ce qui représente 728$ par habitant (2 912$ pour une famille de 2 adultes, 2 enfants).

Si depuis 10 ans le Québec avait consacré la même part de son PIB que le reste du Canada pour payer ses employés, nous aurions pu économiser 66,5 milliards de dollars ce qui représente environ 8 812$ par habitant (35 248$ pour une famille de 2 adultes, 2 enfants).

*Le secteur public englobe toutes les entités économiques qui sont sous l’autorité d’une administration. Il comprend quatre grandes composantes : les 2 ordres de l’administration publique (les administrations publiques provinciales et locales), chaque ordre ayant une composante de l’administration publique générale comprenant les ministères, les organismes et les fonds non autonomes, les organismes et les fonds autonomes ainsi que les régimes de retraite non provisionnés. Les administrations provinciales englobent aussi les collèges et les universités ainsi que les établissements de soins de santé et de services sociaux, alors que les administrations locales comprennent également les conseils et les commissions scolaires. La quatrième composante est constituée des entreprises publiques, qui sont des unités institutionnelles sous l’autorité d’une administration publique, mais qui ont la capacité autonome de se livrer à des activités économiques.

Sources:
Statistique Canada
Tableau 183-0002 & 384-0001


22 novembre 2010

La droite a toujours raison Économie Europe Récession Revue de presse

National Post

Thatcher warned of euro devastation
National Post

Today, Margaret Thatcher’s autobiography, published in 1993, reads like a prophecy. It shows how deeply and with what extraordinary wisdom she had examined Mr. Delors’ proposals for the single currency. Her overriding objection was not ill-considered or xenophobic, as subsequent critics have repeatedly claimed.

They were economic. Right back in 1990, Mrs. Thatcher foresaw with painful clarity the devastation it was bound to cause. Her autobiography records how she warned John Major, her euro-friendly chancellor of the exchequer, that the single currency could not accommodate both industrial powerhouses such as Germany and smaller countries such as Greece. Germany, forecast Mrs. Thatcher, would be phobic about inflation, while the euro would prove fatal to the poorer countries because it would « devastate their inefficient economies ».

It is as if, all those years ago, the prime minister possessed a crystal ball that enabled her to foresee the catastrophic events of the past year or so in Ireland, Greece and Portugal. Indeed, it is one of the tragedies of European history that the world chose not to believe her. President Mitterrand of France and chancellor Kohl of Germany dismissed her words of caution. And when Mrs. Thatcher was driven from office in 1990, a crucial voice was lost, and a new consensus started to form in Britain in favour of the euro.