Antagoniste


16 novembre 2010
16 novembre 2010

L’objectivité Radio-Canadienne… Gauchistan Québec

GauchisteJeudi passé, Christiane Charette, de la radio de Radio-Canada, a organisé un débat durant lequel on s’est demandé si la droite avait sa place dans les médias du Québec.

Pour ce débat, les invités étaient: Simon Jodoin (Voir), Nathalie Collard (La Presse), Steve Proulx (Voir) et Éric Duhaime (Réseau Liberté-Québec/Journal de Québec).

Donc, pour se questionner sur la place de la droite dans les médias, on a invité 3 gauchistes et 1 droitiste…  Le débat était donc superflu puisque, dans la composition du panel, on avait déjà la réponse à la question qui était posée !

Toujours est-il que durant ce débat, les gauchistes se sont défendus en disant que la droite avait une place de choix au Québec par l’intermédiaire du Journal de Montréal.  Ces gens semblent avoir oublié quand dans un passé pas si lointain, le Journal de Montréal était un château fort de la gauche.  Avant le lockout, on pouvait lire dans ce quotidien: Lise Payette, Franco Nuevo,  Bernard Landry, Raymond Gravel, Marie-France Bazzo, Julius Grey et Daniel Green.  Si le Journal de Montréal s’est déplacé à droite, c’est uniquement parce que les gauchistes ont décidé de quitter le navire.

En fait, si l’on considère que la santé de la démocratie dépend de la diversité des points de vue qui peuvent s’exprimer sur la place publique, alors force est de constater que le lockout au Journal de Montréal est la meilleure chose qui pouvait arriver à la démocratie québécoise.  Un premier (petit) pas dans la bonne direction.


16 novembre 2010

Top5 Qc/Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (9–15 novembre) selon Influence Communication:

Actualité Québec

La victoire du Canadien contres les Hurricanes de la Caroline se trouve au 6e rang.

Actualité Canada

Top 5 Twitter au Canada  – Semaine du 9 au 15 novembre 2010

Top 5 hebdomadaire des mots clés québécois les plus traités sur Twitter au Canada:

  1. Duhamel: 1,67% (16e)
  2. Markov: 1,00% (32e)
  3. Nicolo Rizzuto: 0,75% (39e)
  4. Carey Price: 0,45% (62e)
  5. Bournival*: 0,37% (70e)

* Le Canadien de Montréal a fait l’acquisition du joueur québécois Michaël Bournival.

Top 5 hebdomadaire des mots clés les plus traités sur Twitter au Canada

  1. #thingsblackgirlsdo: 3,43%
  2. #wecantbefriends: 3,27%
  3. Lake Shore: 3,23%
  4. #sheiswifey: 2,97%
  5. #amanshouldnot: 2,70%

Source:
Influence Communication


16 novembre 2010

L’exagération réchauffiste de la semaine Environnement International Revue de presse

The Guardian

World’s forests can adapt to climate change
The Guardian

It is generally acknowledged that a warming world will harm the world’s forests. Higher temperatures mean water becomes more scarce, spelling death for plants – or perhaps not always.

According to a study of ancient rainforests, trees may be hardier than previously thought. Carlos Jaramillo, a scientist at the Smithsonian Tropical Research Institute, examined pollen from ancient plants trapped in rocks in Colombia and Venezuela. « There are many climactic models today suggesting that … if the temperature increases in the tropics by a couple of degrees, most of the forest is going to be extinct, » he said. « What we found was the opposite to what we were expecting: we didn’t find any extinction event [in plants] associated with the increase in temperature, we didn’t find that the precipitation decreased. »

In a study published todayin Science, Jaramillo and his team studied pollen grains and other biological indicators of plant life embedded in rocks formed around 56m years ago, during an abrupt period of warming called the Paleocene-Eocene Thermal Maximum. CO2 levels had doubled in 10,000 years and the world was warmer by 3C-5C for 200,000 years. Contrary to expectations, he found that forests bloomed with diversity. The study also shows moisture levels did not decrease significantly during the warm period.

Last year, researchers at the Met Office Hadley Centre reported that a 2C rise above pre-industrial levels, widely considered the best-case scenario, would still see 20-40% of the Amazon die off within 100 years. A 3C rise would see 75% of the forest destroyed by drought in the next century, while a 4C rise would kill 85%.