Tea Party

De nouvelles statistiques démontrant l’ampleur de la raclée prise par le parti démocrate lors des élections de mi-mandat…

  • En plus des élections au niveau fédéral, les États aussi ont renouvelé leur législature lors de ces élections.  Dans l’ensemble des États, 680 élus sont passés du camp démocrate au camp républicain !  Il s’agit du plus haut total de l’ère moderne.  Le record précédent datait de 1974, quand les démocrates avaient arraché aux républicains 628 élus dans la foulée du scandale du Watergate.
  • Au niveau fédéral, le parti démocrate a perdu l’équivalent de 376 années d’ancienneté au Congrès.  Si les républicains gagnent les différents recomptages, ce total pourrait passer à 430 ans.  Parmi les victimes: James L. Oberstar (18 mandats consécutifs), Ike Skelton (17 mandats consécutifs), John M. Spratt (14 mandats consécutifs), Solomon P. Ortiz (14 mandats consécutifs),  Chet Edwards (10 mandats consécutifs).