Richard HétuLe travail de Richard Hétu consiste à faire des copier-coller pour diaboliser les Tea Party.  Un travail qui ne demande aucune intelligence, aucun esprit d’analyse et aucun effort. Par opposition, le travail d’un journaliste consiste à se poser une question fondamentale avant d’écrire un article: les faits rapportés sont-ils véridiques ?

Cette semaine, Richard Hétu a publié un billet dans lequel il prétend dresser un portrait de l’image des Tea Party sur la scène internationale. Si Richard Hétu avait mis de côté sa job de cheerleader pour devenir un journaliste, l’histoire de quelques instants, il aurait réalisé à quel point son dernier billet sur les Tea Party est risible.

Reprenons point par point les éléments de ce billet.

Pakistan : «Le Tea Party est un paravent politique pour une campagne de dénigrement contre l’islam.»

Quelle ironie, le Pakistan qui se permet de donner des leçons de tolérance religieuse…  Pendant que les Américains s’opposent à la construction d’une mosquée près de Ground Zero, sans pour autant s’opposer à ce qu’elle soit construite ailleurs, les islamistes au Pakistan s’amusent à brûler des chrétiens…  C’est sans compter que la constitution pakistanaise interdit à toute personne non musulmane de devenir président, premier ministre ou juge.

Je vous signale aussi que le Pakistan a démoli, en 1980, la dernière synagogue encore présente dans ce pays.  S’il est possible de construire des mosquées aux États-Unis, n’essayez pas de construire une synagogue au Pakistan, cette prétendue oasis de liberté religieuse… En passant, le prince saoudien Alwaleed bin Talal a affirmé hier que la mosquée de Ground Zero devrait être construite ailleurs.  Le prince Alwaleed bin Talal serait-il lui aussi un islamophobe ?

Pour terminer, soulignons qu’un sondage publié récemment a montré que c’est aux États-Unis où l’on supporte le moins l’interdiction du port du voile islamique, seulement 25% des Américains appuient cette mesure. Si l’on veut trouver des pays qui ne respectent pas la liberté de religion, on pourrait se tourner vers la France où 82% de la population appuie une interdiction complète du port du voile. On pourrait aussi regarder du côté du Québec ou 75% de la population considèrent que les minorités religieuses ont trop de droits.  Soulignons aussi qu’Andrew Kohut, du Pew Research Center, a affirmé qu’il n’y avait aucune montée de l’islamophobie aux États-Unis.

Allemagne : «Le Tea Party est une expression de la peur du déclin américain.»

Si les Allemands veulent trouver une « expression de la peur », ils pourraient commencer par regarder ce qui se passe dans leur propre pays.  Voici ce qu’a déclaré la chancelière Angela Merkel la semaine dernière:

« The beginning of the 1960s our country called the foreign workers to come to Germany and now they live in our country. We kidded ourselves a while. We said: ‘They won’t stay, after some time they will be gone,’ but this isn’t reality. »

Si aux États-Unis on s’oppose à l’immigration illégale, en Allemagne on s’oppose à l’immigration légale.  Imaginez qu’elle aurait été la réaction si un politicien avait dit au sujet de l’immigration légale aux États-Unis: « Ils ne resteront pas, après un certain temps ils partiront, mais ce n’est pas la réalité ».

Si les médias allemands cherchent une expression de peur et de déclin, ils pourraient commencer par regarder la situation dans leur pays. Rappelons que les néo-nazis gagnent en popularité en Allemagne alors que l’Arizona est considéré comme un petit paradis pour l’immigration légale, une terre d’asile pour des réfugiés politiques provenant des 4 coins de la planète.

Chine : «Le Tea Party mènera à un conflit États-Unis-Chine.»

Publicité du candidat démocrate Joe Sestak dirigé contre le républicain Pat Toomey, un candidat du Tea Party:

Soulignons simplement que la mondialisation est le moyen le plus sûr de garantir la paix entre les nations.

Même si l’image projetée dans les médias laisse croire que des conflits armés font rages aux quatre coins de la planète, en réalité la situation est tout autre: depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le monde n’a jamais été aussi paisible…

Vingt ans de décroissances des conflits armés… À quoi peut-on attribuer cette pacification du monde ?

State University of New York at Binghamton
Trade, Peace and Democracy: An Analysis of Dyadic Dispute

The policy implication of our finding is that further international cooperation in reducing barriers to both trade and capital flows can promote a more peaceful world. Furthermore, efforts at democracy while laudable should not have the expected pacifying effects between neighbors unless the appropriate institutions are developed simultaneously to promote trade and capital flows between nations.

La mondialisation et l’intensification de l’intégration économique entre deux pays accroissent les incitatifs à ne pas aller en guerre. Attaquer un pays avec lequel on partage de nombreux liens économiques a pour résultat d’affaiblir sa propre économie.

France : «Le Tea Party est une mouvement de théoriciens de conspiration, de réactionnaires et d’anti-élitistes.»

Et pendant que les médias français font de beaux discours, on déporte les Roms.  Soulignons aussi que la gauche a manifesté dans la violence parce qu’on a voulu reporter l’âge de la retraite à 62 ans.  On peut difficilement faire plus réactionnaire.  Du côté des Tea Party, les manifestations sont des modèles de pacifisme.

Monde hispanophone : «Un mouvement de la droite ultra-radicale dans le moule autoritaire d’une autre époque.»

Le comble de l’ironie…  Si le « monde hispanophone » cherche un « moule autoritaire d’une autre époque », il pourrait regarder du côté d’Hogo Chavez, Cristina Kirchner ou Evo Morales.

Le Tea Party se bat pour défendre les libertés individuelles, mais selon le discours orwellien de la gauche, les libertés individuelles sont devenues synonymes d’autoritarisme et la coercition de l’État est devenue synonyme d’émancipation… Il ne faut pas chercher à comprendre comment des gens prétendument si intelligents peuvent être si incohérents.

Somme toute, vous êtes maintenant à même de juger à quel point Richard Hétu c’est une fois de plus distingué par la médiocrité de son travail.