Quand Barack Obama a fait adopter son plan de réforme du système de santé, j’ai prédit que cet abominable projet socialiste allait profiter au mouvement libertarien puisque, sans le vouloir, les démocrates allaient fournir la preuve définitive que l’intervention de l’État dans la gestion des soins de santé mène invariablement à une augmentation des coûts.

L’histoire est en train de me donner raison.

Loin de réduire les coûts du système de santé, la réforme mise en place par l’Administration Obama aura un effet désastreux sur l’économie:

Obamacare

Mais il y a un espoir, puisque la résistance s’organise…

Obamacare

Pour paraphraser Benjamin Franklin: un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté  pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux.