Antagoniste


31 octobre 2010

Les libéraux ne sont pas pour la liberté Économie En Citations Philosophie

H. L. Mencken

-

Le journaliste, linguiste, satiriste, critique social et libre penseur H. L. Mencken (1880-1956), considéré par plusieurs comme l’un des écrivains américains les plus influents du XXe siècle, au sujet de l’idéologie gauchiste (page 35):

« The Liberals, who pretend – and often quite honestly believe – that they are hot for liberty. They never really are.

If a law were passed tomorrow taking away the property of a large group of presumably well-to-do persons – say, the bond-holders of the railroads – without compensation and even without colorable reason, they would not oppose it; they would be in favor of it.

The liberty to have and to hold property is not one that they recognize. They believe only in the liberty to envy, hate and loot the man who has it. »


31 octobre 2010

Rétablir la santé mentale ? En Images En Vidéos États-Unis Gauchistan

Aperçu dans la foule rassemblée par Jon Stewart:

Insane

Présent sur la scène de cet événement qui se voulait une célébration de la santé mentale: Yusuf Islam aka Cat Stevens.  Rappelons que Yusuf Islam s’est rendu célèbre il y a quelques années pour avoir donné son appui à la fatwa du régime iranien dirigé contre l’écrivain Salman Rushdie

Voici un topo de ReasonTV réalisé avec des gens qui étaient présents pour cette manifestation:

Reason.tv was on hand for the Rally to Restore Sanity And/Or Fear hosted by Jon Stewart and Stephen Colbert at the National Mall in Washington on Saturday, October 30, 2010.

The crowd was huge, the weather fine, the signs memorable, and the people…well, let’s just say they were there too. Some were apolitical and just out for a fun day, some were big fans of Comedy Central’s best-known personalities, some were inadvertent dadaists, and more than a few defined sanity strictly in terms of heartily agreeing with themselves.

Cliquez ici pour lire la suite »


31 octobre 2010

On ne peut acheter une élection Économie États-Unis Revue de presse

Politico

-

Democrats getting outspent? Not so fast
Politico

To hear top Democrats tell it, the party is being wildly outgunned this year in the fight for campaign cash as Republicans rely on outside groups to funnel money to GOP contenders.

But the numbers tell a different story.

So far, the latest figures show that the Democratic Party machinery has outraised its Republican counterpart in this campaign cycle by almost $270 million. And even when outside spending on television advertising and direct mail is added to the mix, Republicans still haven’t closed the gap.

The money race totals come to $856 million for the Democratic committees and their aligned outside groups, compared to $677 for their Republican adversaries, based on figures compiled by the Center for Responsive Politics.

In 2006, the parties’ positions were essentially reversed: Republican Party committees raised nearly $800 million compared to $600 million collected by their Democratic adversaries, and the GOP incumbents entered the cycle with their own brimming war chests. The Republicans still wound up losing their House majority.


30 octobre 2010

Mythomanie écologique Canada Économie Environnement

"Évidemment, tout le monde est libre d’exprimer son opinion comme bon lui semble, mais cela n’excuse pas un grave manque de rigueur, surtout quand on a la prétention d’être documentariste."

Institut Économique de Montréal
Documentaire H2Oil: l’importance de revenir sur Terre
Par Michel Kelly-Gagnon

Économie vs ÉcologieLundi dernier, Télé-Québec présentait le documentaire H2Oil de la réalisatrice Shannon Walsh au sujet des sables bitumineux de l’Alberta. L’exploitation de cette ressource suscite beaucoup de passions. Évidemment, tout le monde est libre d’exprimer son opinion comme bon lui semble, mais cela n’excuse pas un grave manque de rigueur, surtout quand on a la prétention d’être documentariste.

Par exemple, le documentaire présente une entrevue avec le Dr John O’Connor, un médecin albertain qui affirme que les cas de cancer seraient hors de contrôle chez les populations amérindiennes de Fort Chipewyan. Or, il se trouve que l’Alberta Cancer Board a décidé de faire enquête pour vérifier ces allégations. Il a été déterminé que les conclusions du Dr O’Connor reposaient sur de mauvais diagnostics. Le Collège des médecins de l’Alberta a même conclu que ce médecin avait fait preuve de manquements éthiques. Malgré cela, H2Oil continue de véhiculer les croyances, à ce jour non fondées, de ce médecin.

On y affirme aussi que «le bitume enfoui (…) est principalement extrait en surface. Pour atteindre ces réserves, on rase des forêts entières (…) de la taille de la Floride». Encore une fois cette affirmation est tout simplement erronée sur le plan factuel. En effet, seulement 2,5% du territoire des projets liés aux sables bitumineux nécessiteront la coupe à blanc et l’exploitation à ciel ouvert que nous voyons dans ces images sinistres. Pour les autres 97,5% du territoire occupé par les sables bitumineux, le pétrole est trop profond pour l’extraire à partir de la surface. Il peut seulement être prélevé en utilisant des procédés in situ qui pompent de la vapeur sous terre pour faire fondre le bitume et l’extraire grâce à des tuyaux.

Que Mme Walsh soit une environnementaliste passionnée, grand bien lui en fasse. Mais il n’en demeure pas moins qu’il faudra bien ramener un jour le débat concernant les sables bitumineux sur des bases rationnelles et conformes à nos intérêts politiques, environnementaux et économiques.

Il faudra bien admettre que la consommation mondiale de toutes les formes d’énergies ira en augmentant. C’est d’ailleurs l’une des conclusions du Sommet mondial de l’énergie tenu à Montréal. Le pétrole ne fait pas exception: on consomme 85 millions barils par jour (2009) et nous atteindrons au moins 107 millions de barils par jour en 2030, et ce, même en présumant par ailleurs des progrès tangibles du côté des énergies renouvelables.

Enfin, il est important de mettre les choses en perspective et de rappeler que les sables bitumineux sont responsables de 5% des émissions de gaz à effet de serre du Canada dans son ensemble. Pour sa part, le Canada émet 2% des émissions mondiales de GES. C’est donc dire que les sables bitumineux ne comptent que pour un millième des gaz à effet de serre à l’échelle mondiale. Il est aussi pertinent de rappeler que, selon Environnement Canada, le secteur du transport représente 25% des émissions et celui de l’agriculture, 9%.

En fait, les sables bitumineux sont une source de grande prospérité. Il y a là des milliards de dollars sous forme d’occasions d’affaires, de revenus de taxation pouvant servir à financer nos services publics et des emplois bien rémunérés. Nous devons prendre les moyens afin que le Québec bénéficie du «boom albertain». Il faut en effet employer le génie québécois pour aider l’Alberta à relever ses défis, et, notamment, ses défis environnementaux.

Bref, dans ce dossier, il faut revenir sur la planète Terre plutôt que de véhiculer des mythes comme le font des documentaires comme H2Oil.

Michel Kelly-Gagnon est président et directeur général de l’Institut économique de Montréal.


29 octobre 2010

La racaille liberticide Coup de gueule En Vidéos Gauchistan Québec

Le mois d’octobre est presque terminé et je viens de me rendre compte que je n’ai pas encore fait de billet pour dénoncer la racaille responsable de la tristement célèbre crise d’octobre.

Alors, j’y vais de ma modeste contribution en me permettant d’évoquer l’histoire du FLQ, ce groupe terroriste qui incarne une période honteuse de la gauche québécoise:

La crise d’octobre fut un théâtre d’affrontement entre 2 groupes liberticides. D’un côté Trudeau, avec sa répugnante Loi des mesures de guerre qui était une violation des libertés individuelles et de l’autre le FLQ qui a tué pour faire progresser ses idées gauchistes.

Le plus grand drame de la crise d’octobre: aucun des meurtriers appartenant à cette organisation terroriste n’a pourri en prison. Aujourd’hui, ils sont tous libres comme l’air pour faire l’apologie de leurs actes barbares.

Éric Duhaime a bien résumé la situation:

Il serait bon de se rappeler que le seul mouvement politique violent à avoir sévi au Québec était gauchiste. La gauche a tué des gens, dont un politicien. Pourtant, on essaye de nous faire croire que c’est la droite qui est dangereuse…

P.-S. Suis-je le seul à avoir remarqué que le magazine L’Actualité a fait un spectaculaire virage à gauche depuis 1 an ?


29 octobre 2010

Arguing with Idiots: Richard Hétu Arguing with Idiots États-Unis Europe Hétu Watch

Richard HétuLe travail de Richard Hétu consiste à faire des copier-coller pour diaboliser les Tea Party.  Un travail qui ne demande aucune intelligence, aucun esprit d’analyse et aucun effort. Par opposition, le travail d’un journaliste consiste à se poser une question fondamentale avant d’écrire un article: les faits rapportés sont-ils véridiques ?

Cette semaine, Richard Hétu a publié un billet dans lequel il prétend dresser un portrait de l’image des Tea Party sur la scène internationale. Si Richard Hétu avait mis de côté sa job de cheerleader pour devenir un journaliste, l’histoire de quelques instants, il aurait réalisé à quel point son dernier billet sur les Tea Party est risible.

Reprenons point par point les éléments de ce billet.

Pakistan : «Le Tea Party est un paravent politique pour une campagne de dénigrement contre l’islam.»

Quelle ironie, le Pakistan qui se permet de donner des leçons de tolérance religieuse…  Pendant que les Américains s’opposent à la construction d’une mosquée près de Ground Zero, sans pour autant s’opposer à ce qu’elle soit construite ailleurs, les islamistes au Pakistan s’amusent à brûler des chrétiens…  C’est sans compter que la constitution pakistanaise interdit à toute personne non musulmane de devenir président, premier ministre ou juge.

Je vous signale aussi que le Pakistan a démoli, en 1980, la dernière synagogue encore présente dans ce pays.  S’il est possible de construire des mosquées aux États-Unis, n’essayez pas de construire une synagogue au Pakistan, cette prétendue oasis de liberté religieuse… En passant, le prince saoudien Alwaleed bin Talal a affirmé hier que la mosquée de Ground Zero devrait être construite ailleurs.  Le prince Alwaleed bin Talal serait-il lui aussi un islamophobe ?

Pour terminer, soulignons qu’un sondage publié récemment a montré que c’est aux États-Unis où l’on supporte le moins l’interdiction du port du voile islamique, seulement 25% des Américains appuient cette mesure. Si l’on veut trouver des pays qui ne respectent pas la liberté de religion, on pourrait se tourner vers la France où 82% de la population appuie une interdiction complète du port du voile. On pourrait aussi regarder du côté du Québec ou 75% de la population considèrent que les minorités religieuses ont trop de droits.  Soulignons aussi qu’Andrew Kohut, du Pew Research Center, a affirmé qu’il n’y avait aucune montée de l’islamophobie aux États-Unis.

Allemagne : «Le Tea Party est une expression de la peur du déclin américain.»

Si les Allemands veulent trouver une « expression de la peur », ils pourraient commencer par regarder ce qui se passe dans leur propre pays.  Voici ce qu’a déclaré la chancelière Angela Merkel la semaine dernière:

« The beginning of the 1960s our country called the foreign workers to come to Germany and now they live in our country. We kidded ourselves a while. We said: ‘They won’t stay, after some time they will be gone,’ but this isn’t reality. »

Si aux États-Unis on s’oppose à l’immigration illégale, en Allemagne on s’oppose à l’immigration légale.  Imaginez qu’elle aurait été la réaction si un politicien avait dit au sujet de l’immigration légale aux États-Unis: « Ils ne resteront pas, après un certain temps ils partiront, mais ce n’est pas la réalité ».

Si les médias allemands cherchent une expression de peur et de déclin, ils pourraient commencer par regarder la situation dans leur pays. Rappelons que les néo-nazis gagnent en popularité en Allemagne alors que l’Arizona est considéré comme un petit paradis pour l’immigration légale, une terre d’asile pour des réfugiés politiques provenant des 4 coins de la planète.

Chine : «Le Tea Party mènera à un conflit États-Unis-Chine.»

Publicité du candidat démocrate Joe Sestak dirigé contre le républicain Pat Toomey, un candidat du Tea Party:

Soulignons simplement que la mondialisation est le moyen le plus sûr de garantir la paix entre les nations.

Même si l’image projetée dans les médias laisse croire que des conflits armés font rages aux quatre coins de la planète, en réalité la situation est tout autre: depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le monde n’a jamais été aussi paisible…

Guerre et Paix
Source: Human Security Brief 2007

Vingt ans de décroissances des conflits armés… À quoi peut-on attribuer cette pacification du monde ?

State University of New York at Binghamton
Trade, Peace and Democracy: An Analysis of Dyadic Dispute

The policy implication of our finding is that further international cooperation in reducing barriers to both trade and capital flows can promote a more peaceful world. Furthermore, efforts at democracy while laudable should not have the expected pacifying effects between neighbors unless the appropriate institutions are developed simultaneously to promote trade and capital flows between nations.

La mondialisation et l’intensification de l’intégration économique entre deux pays accroissent les incitatifs à ne pas aller en guerre. Attaquer un pays avec lequel on partage de nombreux liens économiques a pour résultat d’affaiblir sa propre économie.

France : «Le Tea Party est une mouvement de théoriciens de conspiration, de réactionnaires et d’anti-élitistes.»

Et pendant que les médias français font de beaux discours, on déporte les Roms.  Soulignons aussi que la gauche a manifesté dans la violence parce qu’on a voulu reporter l’âge de la retraite à 62 ans.  On peut difficilement faire plus réactionnaire.  Du côté des Tea Party, les manifestations sont des modèles de pacifisme.

Monde hispanophone : «Un mouvement de la droite ultra-radicale dans le moule autoritaire d’une autre époque.»

Le comble de l’ironie…  Si le « monde hispanophone » cherche un « moule autoritaire d’une autre époque », il pourrait regarder du côté d’Hogo Chavez, Cristina Kirchner ou Evo Morales.

Le Tea Party se bat pour défendre les libertés individuelles, mais selon le discours orwellien de la gauche, les libertés individuelles sont devenues synonymes d’autoritarisme et la coercition de l’État est devenue synonyme d’émancipation… Il ne faut pas chercher à comprendre comment des gens prétendument si intelligents peuvent être si incohérents.

Somme toute, vous êtes maintenant à même de juger à quel point Richard Hétu c’est une fois de plus distingué par la médiocrité de son travail.


29 octobre 2010

La bonne nouvelle du jour: le recul des carbonistes Environnement États-Unis Revue de presse

National Post

-

Global warming believers increasingly marginalized
National Post

Fewer and fewer Americans accept the theory that humans are responsible for global warming, according to the latest Pew Poll. The number of believers across the U.S. population as a whole now stands at 34%.

Fewer than one in three Independents and one in six Republicans hew to the global warming line. A majority of Democrats, 53%, do accept the view that humans are responsible for global warming.

Many Democrats, however, are coming to realize that the science is not settled on global warming – just 59% now say that scientists agree that the earth is getting warming due to human activity.

The poll was taken between Oct 13 and 18 of this year.


27 octobre 2010

Saint Omar Khadr… Afghanistan Canada En Vidéos États-Unis Terrorisme

Le Vatican a canonisé le frère André, les médias sont en train de canoniser Omar Khadr…

En rappel, un extrait de l’émission 60 minutes, consacrée à Omar Khadr, qui a, ne l’oublions pas, tué un médecin américain…

Mes pensées accompagnent Tabitha Speer, son mari a été tué par Omar Khadr, de même que le sergent Layne Morris, qui a perdu un oeil dans la même attaque.

A lire aussi, la chronique d’Ezra Levan: Murderer Omar Khadr will be on the streets of Toronto by next Christmas

Vous serez sans doute choqué d’apprendre que la CBC (Radio-Can anglais) a publié 1 700 articles sur Khadr contre 1 550 sur le Dalaï-Lama et 1 070 sur Nelson Mandela…


27 octobre 2010

Culture de corruption États-Unis Gauchistan

CorruptionQuand Bush a quitté la présidence des États-Unis en 2008, l’indice de corruption, calculé par l’organisme Transparency International, était de 7,3/10.  À l’époque, c’était bon pour une 18e place.

Deux ans plus tard qu’elle est la performance de Barack Obama ?

L’indice de corruption est maintenant de 7,1/10 ce qui représente la pire performance des États-Unis.  Ce résultat est bon pour une 22e place; pour la toute première fois, les États-Unis sont aussi exclus du top 20 des nations les moins corrompues.

Comme on pouvait le prévoir, les étatistes ont utilisé le pouvoir nouvellement acquis pour récompenser des alliés politiques… Plus ça change, plus c’est pire…

Source:
Transparency International
Corruption Perceptions Index 2010


27 octobre 2010

Si la tendance se maintient… États-Unis Revue de presse

The Hill

-

Midterm blowout: 50 or more Dem seats set to fall in the election
The Hill

Republicans are headed for a blowout election win that seems certain to seize more than enough seats to knock out the Democrats and take control of the House.

The Hill 2010 Midterm Election poll, surveying nearly 17,000 likely voters in 42 toss-up districts over four weeks, points to a massive Republican wave that, barring an extraordinary turnaround, will deliver crushing nationwide defeats for President Obama’s party. The data suggest a GOP pickup that could easily top 50 seats (the party needs 39 for control of the House).

The Hill’s data confirm other public polling and expert predictions, some of which put the historic wave even higher than the 52 seats Democrats lost in 1994 and the 71 they lost in 1938.

Pollster Stuart Rothenberg wrote Tuesday that Democrats face the potential of “a political bloodbath the size of which we haven’t seen since the presidency of Franklin Delano Roosevelt.”

Others are more cautious. The American Enterprise Institute’s John Fortier said The Hill’s data bolstered his prediction that Republicans will take the House with roughly a 10-seat majority.


26 octobre 2010

Si le Québec était Anglais Économie Europe Québec Récession

Stopper la bêteLa semaine dernière, le gouvernement britannique a annoncé des compressions budgétaires draconiennes, les plus importantes depuis la Deuxième Guerre mondiale, pour assainir ses finances publiques.

D’ici les 4 prochaines années, l’État va réduire ses dépenses de 135 milliards de dollars.  Si le Québec désirait s’imposer le même régime minceur, les dépenses auraient été réduites de 12,6 milliards de dollars.  À titre indicatif, le budget du ministère de l’Éducation est de 14,8 milliards de dollars.  Autrement dit, pour avoir des réductions budgétaires du même ordre de grandeur que le Royaume-Uni, il faudrait faire disparaître presque complètement le ministère de l’Éducation !

Le gouvernement britannique a aussi annoncé une diminution de 490 000 fonctionnaires.  Si le Québec voulait faire la même chose, c’est 45 700 fonctionnaires qui devraient être remerciés de leurs fonctions.

Avant l’adoption du nouveau budget, la dette britannique représentait, selon l’OCDE, 75,1% du PIB.  Si l’on utilise les mêmes critères pour calculer la dette du Québec, celle-ci représente 94,0% du PIB.

Si les sévères mesures d’austérité étaient devenues incontournables au Royaume-Uni, qu’en est-il du Québec ?


26 octobre 2010

Top 5 Qc/Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (19-25 octobre) selon Influence Communication:

Actualité Québec

* Dans une perspective purement quantitative, le dossier de Russel Williams a généré 33 % moins de couverture au Québec que l’affaire Robert Pickton en 2007.

Actualité Canada

Palmarès Twitter  – Semaine du 19 au 25 octobre 2010

Les 5 mots clés les plus traités sur Twitter au Canada:

  1. #youcantbeuglyand: 2,70%
  2. #gimmeatorchrogers: 2,27%
  3. #speaknow: 2,12%
  4. Rypien: 2,07%
  5. Quaid: 1,96%

Les 5 mots clés québécois les plus traités sur Twitter au Canada:

  1. Marois: 0,19% (117e)
  2. Leblanc1: 0.17% (122e)
  3. Kostitsyn: 0,15% (127e)
  4. Québécois: 0,14% (135e)
  5. Laberge2: 0,13% (143e)

1Le journaliste Daniel Leblanc.
2Marie Laberge était l’une des invitées à l’émission Tout le monde en parle.

Poids médias global combiné au Canada:

  1. Tout le monde en parle: 0,54%
  2. Le Canadien de Montréal  (baisse de 69 % sur la semaine dernière): 0,40%
  3. Daniel Leblanc et machouette: 0,21%
  4. Le Banquier: 0,02%

Source:
Influence Communication


26 octobre 2010

C’est loin d’être fini… Économie Europe Récession Revue de presse

Bloomberg Businessweek

-

Greece Likely to Default Within Three Years
Bloomberg BusinessWeek

Greece is likely to default within three years because budget-cutting measures won’t be enough to reduce the nation’s sovereign debt burden, Pacific Investment Management Co. Chief Executive Officer Mohamed A. El-Erian said.

Europe’s sovereign debt crisis erupted at the end of 2009 after Greece’s newly elected socialist government said the budget deficit was twice as big as the previous administration had disclosed. The European Union and International Monetary Fund approved the aid package on May 2 in exchange for the Greek government agreeing to cut public-sector wages and pensions and raise taxes on fuel, alcohol and cigarettes.

“I have never seen 11 percent of GDP being delivered” under the current program assumptions, El Erian said. The debt burden at the end of the process is likely to be higher than it was at the beginning, he said.

Greek bonds fell, with the 10-year bond yield increasing one basis point to 9.42 percent today, leaving the gap with similar German notes at 6.88 percentage points.


25 octobre 2010

Le « nous » des artistes Coup de gueule En Vidéos Environnement Gauchistan

Si l’hypocrisie était une source d’énergie verte, James Cameron, le réalisateur du film Avatar, pourrait acculer les pétrolières à la faillite:

Quand un artiste affirme que nous devrons réduire notre niveau de vie pour sauver la planète, ce qu’il veut vraiment dire c’est que vous devrez réduire votre niveau de vie.

Vous devez comprendre que les artistes sont beaucoup plus importants que la vulgaire plèbe, puisqu’ils se battent pour améliorer le sort de la sôôôôôôôôôôciété. Par conséquent, ils ont droit à certains privilèges.


25 octobre 2010

Le médicament gouvernemental (ça goûte mauvais et ça marche pas…) Canada Économie En Chiffres Québec

Pour les gauchistes, l’État n’est jamais assez gros.  Peu importe les problèmes, la solution c’est toujours plus d’État.

Prenons par exemple le prix des médicaments.  Au Québec, nous dépensons une fortune en médicaments malgré le fait que nous soyons la seule province avec un régime public d’assurance.  Quelle est la solution proposée par la gauche pour réduire les coûts ?  Augmenter la présence de l’État en interdisant le régime d’assurances privées pour mettre en place un régime public universel.

Voici comment ont évolué les dépenses en médicaments par habitant, au Québec et dans le reste du Canada, depuis 1985:

Médicament Québec

De 1985 à 1997, les dépenses au Québec étaient légèrement inférieures à celle du reste du Canada, mais à partir de 1997 elles ont soudainement explosé par rapport aux autres provinces.  Que s’est-il passé en 1997 ?  Cette année a marqué l’entrée en vigueur du régime public d’assurance médicament…

Entre 1997 et 2009, l’écart des dépenses par habitant avec le reste du Canada est passé de +3,46$ à -159,56$.  Toujours durant cette période, les dépenses en médicaments ont augmenté de 135,9% au Québec contre 99,8% pour les autres provinces.  Somme toute, quand l’État a décidé de s’en mêler, la facture a été plus salée.  Et l’on voudrait nous faire croire que la solution passe par un rôle plus accru du gouvernement…

Si le Québec ramenait ses dépenses par habitant au même niveau que celles du reste du Canada, les Québécois économiseraient 1,249 milliard de dollars.

Autre fait intéressant, en 2006 les coûts des médicaments brevetés représentaient 6,3% des dépenses totales en soins de santé au Canada.  En 2009, cette proportion est passée à 5,5% !

Source:
ICIS
Dépenses en médicaments au Canada, de 1985 à 2009