Déclaration, d’une stupidité renversante, faite par Régis Labeaume à propos de la construction d’un nouveau Colisée (h/t: derteilzeitberliner):

Régis Labeaume

« Oubliez le privé. A-t-on le droit de faire un cadeau aux citoyens, de leur donner ce qu’ils veulent? Ce sont eux qui payent les taxes. »

Si Régis Labeaume veut absolument faire un cadeau à ses citoyens, alors que la ville de Québec utilise l’argent de ses taxes pour payer son Colisée. Pourquoi des gens de Drummondville devraient-ils avoir à payer pour les cadeaux de Régis ? C’est tellement facile de faire des cadeaux avec l’argent des autres…

Noël, c’est quand les enfants demandent des cadeaux et que leurs parents payent la facture. La politique québécoise, c’est quand les adultes demandent des cadeaux et que les enfants, quelques années plus tard, se retrouvent avec la facture.

Parlant de cadeaux…

Pierre-Karl Péladeau était prêt à débourser 450 millions pour acheter le Canadien et le Centre Bell. Selon le magazine Forbes, les concessions de la NHL qui éprouvent des difficultés financières, et qui pourraient faire l’objet d’un transfert, valent entre 168 millions et 142 millions de dollars.

Admettons que Pierre-Karl Péladeau décide d’acheter l’équipe la plus chère; donc, 450 millions moins 168 millions, il reste… 282 millions pour construire un nouveau Colisée.

Mais pourquoi Pierre-Karl Péladeau mettrait-il 282 millions de son argent dans le projet puisque les politiciens sont si empressés de gaspiller l’argent des contribuables pour la construction de l’amphithéâtre ?

Ce n’est pas à ses citoyens que Régis Labeaume veut faire un cadeau, c’est à Pierre-Karl Péladeau, un autre détestable exemple de crony-capitalism.

P.-S. Selon un sondage Léger Marketing, 58% des Québécois sont contre à une aide provinciale et 59% sont contre une aide fédérale.