Stopper la bêteEn théorie, l’exploitation des gaz de schiste permettrait de dynamiser l’économie québécoise en créant des emplois et du même coup une nouvelle richesse.  Malgré tout, je supporte l’idée de mettre en place un moratoire pour bloquer l’implantation de cette industrie en sol québécois.

Pourquoi ?

À la radio, j’ai entendu une personne dire que l’exploitation des gaz de schiste allait permettre au gouvernement d’aller chercher de nouveaux revenus qui pourraient être réinvestis dans le système de santé et les garderies à 7$.   Il ne faut pas se faire d’illusion, si le Québec va de l’avant avec les gaz de schiste, le gouvernement va nécessairement augmenter ses revenus; plus le gouvernement aura d’argent à sa disposition, plus il pourra dépenser et intervenir dans l’économie.   En fait, étant donné le climat politique qui règne actuellement au Québec, il ne faudrait pas se surprendre que chaque nouveau dollar qui va entrer dans les coffres du gouvernement serve de prétexte pour en dépenser 2.

Si on exploite les gaz de schiste, les redevances vont permettre au gouvernement de financer son expansion.  Un moratoire permettra d’appauvrir le gouvernement limitant du même coup ainsi ses visées impérialistes.  Autrement dit, la croissance économique doit être au service des gens, pas des gouvernements.