« The greatest gift to the libertarian electorate was the Obama administration »:

L’explication voulant que les libertariens soient perçus comme des radicaux, parce qu’ils sont les seuls à avoir une philosophie politique cohérente, est aussi très intéressante.

Les libertariens étant les seuls qui veulent plus de liberté, aussi bien dans la sphère économique que sociale, si l’on tient absolument à placer sur une échelle gauche/droite alors il faudrait les mettre au centre.