La gauche aime bien taxer les grosses méchantes corporations, à les entendre, la « justice sociale » passe obligatoirement par la spoliation des entreprises.

Moi je préfère plutôt l’approche des pays scandinaves…

Corporation

Au début des années 80, tous les pays avaient un taux similaire, mais au début des années 90, les pays scandinaves se sont mis à réduire substantiellement leur taux d’imposition.

Dans certains cas, cette baisse fut spectaculaire.  De 1991 à 1992, la Norvège a fait passer le taux d’imposition de ses corporations de 50,8% à 28,0%.

Phénomène similaire en Suède qui, entre 1990 et 1991, a fait passer son taux d’imposition de 53,0% à 30,0%.

La Finlande a étalé ses réductions d’impôts sur plusieurs années, mais le résultat n’en reste pas moins impressionnant: de 61,8% en 1985, ils ont été ramenés à 25,0% en 1993.

Si le Canada a comblé une partie de l’écart depuis le début des années 2000, on observe plutôt une stagnation complète aux États-Unis depuis plus de 20 ans.

Ironiquement, en 1819, la Cour suprême des États-Unis a déclaré: « An unlimited power to tax involves, necessarily, a power to destroy; because there is a limit beyond which no institution and no property can bear taxation. »

Source:
OCDE
Corporate income tax rate