Drill Baby DrillIl y a quelques mois, les médias déchiraient leur chemise à propos de la marée noire de BP.  Benoît Dutrizac nous annonçait la fin du monde,  Richard Zachary essayait de nous arracher une larme et Jack Layton a même été jusqu’à prétendre que la marée noire de BP pourrait atteindre le Canada !

De mon côté, j’ai publié un billet le 4 mai dernier dans lequel je dénonçais l’hystérie médiatique entourant la marée noire dans le Golfe du Mexique.  Dans ce billet, je démontrais que ce déversement n’avait rien d’extraordinaire puisque la nature allait finir par éliminer ce pétrole naturellement.  Il va sans dire que les gauchistes qui ont commenté ce billet ont été scandalisés par ma prise de position…

Quelques mois plus tard, qui de moi ou des gauchistes avaient raison ?  Malheureusement pour les gauchistes, c’est moi !

« I know it sounds ridiculous, but it’s probably the largest spill there has ever been… and yet there’s hardly any oil. The ecosystem around here is also used to oil. It’s been here forever, and there are more than 4,000 oil wells in the Gulf. So there are spills and natural seepage all the time, and the fish and plants adapt to deal with them. I’m confident the area will make a full recovery. »
-Stephane Grenon, scientifique spécialisé dans les déversements de pétrole