Le disque commence à être usé, mais c’est la seule chanson que la gauche connaît: tous les gens qui s’opposent aux politiques socialistes de Barack Obama seraient des racistes

Si l’on veut trouver des racistes aux États-Unis, nul besoin de chercher des individus marginaux dans un Tea Party, il convient plutôt de regarder du côté de la Maison-Blanche.  Lors de l’élection de 2008, des membres des Black Panthers ont intimidé des électeurs à l’entrée d’un bureau de scrutin à Philadelphie:

Une enquête du Département de la justice américain a permis de rassembler une quantité accablante de preuves démontrant qu’il y avait bel et bien eu de l’intimidation de la part des Black Panthers. Pourtant, le gouvernement a décidé de laisser tomber les charges parce que l’Administration Obama a donné comme directive de stopper toutes les procédures judiciaires ciblant des Afro-Américains ayant intimidé des électeurs.

Une justice pour les noirs et une justice pour les blancs… N’est-ce pas là une manifestation élémentaire de racisme ?

Si les comportements racistes sont très marginaux dans les Tea Party, ils sont devenus la norme chez les Black Panthers. Voici quelques vidéos mettant en vedette les dirigeants des Black Panthers; dites-moi si vous avez déjà vu pareil déferlement de haine et de racisme dans un Tea Party ?

En guise de conclusion: