Quel gauchiste québécois (politicien, journaliste, chroniqueur, blogueur, artiste, éditorialiste, etc.) aurait bien pu faire la déclaration suivante ?

Mystère

« Il est nécessaire que l’individu réalise que son propre ego n’a pas d’importance par rapport à l’existence de sa Nation; que son ego doit être encadré par les besoins de sa Nation dans son ensemble. D’autant plus que l’esprit de la Nation vaut beaucoup plus que les simples libertés et volontés d’un seul individu. Cet esprit national, qui subordonne les intérêts de l’ego individuel aux besoins de la communauté, est le premier principe de toute culture humaine. Nous devons accepter que l’individu doive faire des sacrifices pour sa communauté et pour son prochain. »

La réponse vendredi; d’ici là j’attends vos suggestions…

L’auteur de ces lignes n’est nul autre qu’Adolf Hitler. Dans ce discours prononcé en 1933, Hitler explique en quoi consiste l’idéologie nazie.

La nation plus importante que l’individu, voilà une idée largement rependue au sein de la gauche québécoise. C’est probablement pour cette raison que personne n’a eue de difficulté à associer ces mots à leur gauchiste québécois favori. En fait, ces paroles auraient pu être prononcées par n’importe quel représentant de la gauche québécoise (troublant n’est-ce pas…).

La prochaine fois que quelqu’un vous racontera que le nazisme est une idéologie d’extrême-droite, rappelez-vous que cette doctrine politique repose sur les mêmes fondations idéologiques que le socialisme.

La devise du Québec est « je me souviens », alors il serait grand temps que les Québécois se souviennent que tout mouvement politique qui met la nation devant les individus est capable des pires excès…

Ce n’est pas tous les jours qu’on apprend qu’on se trouve dans le même camp qu’Hitler, la gauche va-t-elle en tirer les leçons qui s’imposent ? J’en doute…