As expected...

Billet de Vincent Marissal qui confirme ce qu’on s’avait déjà: selon le petit catéchiste québécois, la droite c’est le mal…

La Presse
Ce gars de droite…

J’ai fait jeudi soir une entrevue, à Johannesburg, avec Tumi, un chanteur rap sud-africain très en vogue. Un gros bonhomme super sympa et très «engagé», comme on dit des artistes qui passent des messages.

Vous voulez savoir la première question qu’il ma posée à propos du Canada?

«So, tell me Vincent, do you still have this right wing guy in Canada?» (Vous avez toujours ce gars de droite au Canada?)

This right wing guy… Il parlait de Stephen Harper, évidemment.

Y’a pas à dire, le Canada a une sacrée belle image à l’étranger…

Et dire que la racaille médiatique québécoise a fait une crise d’apoplexie quand Quebecor a annoncé la mise sur pied de SunTV…  Pour une trop grande partie des médias québécois, la démocratie doit obligatoirement passer par la pensée unique gauchiste.  Par conséquent, tous ceux qui osent s’éloigner des saints évangiles gauchistes sont des hérétiques qui doivent être condamnés au bûcher.  Au moins maintenant il n’y a plus de doute possible, on sait que Marissal loge dans le coin gauche.

En passant Vincent, moi quand je pense à l’Afrique du Sud, je pense à leur président communiste, corrompu et impliqué dans une affaire de viol.  M’enfin, je présume que Jacob Zuma projette tout de même une belle image de son pays puisque c’est un « left wing guy ».

Même chose pour les gauchistes qui ont fait sauter une bombe à Trois-Rivières.  Les médias n’en ont pas beaucoup parlé, probablement parce que ce geste a été posé par de braves et gentils gauchistes.  Si ça avait été une « bombe droitiste », on en aurait entendu parler tout l’été (et on aurait probablement accusé la blogosphère québécoise de droite d’avoir incité les gens à poser ce geste)…